La liste Yvelines Pour Tous se présente sur le canton de Versailles 2 (Buc, Jouy-en-Josas, Les Loges-en-Josas, Vélizy-Villacoublay, Viroflay, et la partie de la commune de Versailles non incluse dans le canton de Versailles-1).

Voici leur communiqué.

yvelines pour tous versailles départementales 2015

« Yvelines Pour Tous », une équipe pour Servir les habitants du canton avec sincérité et bienveillance, Agir pour le bien commun.

Qui sont-ils ?

Ils ne sont pas des professionnels de la politique. Ils viennent de la société civile. Ils ne sont pas tous catholiques, mais ils croient aux racines chrétiennes de la France, qui sont le fondement des valeurs républicaines d’aujourd’hui.

Les Titulaires

Delphine Beaufils (Vélizy Villacoublay), 47 ans, marié mère de 2 enfants, exerce son activité professionnelle depuis 25 ans, dans un groupe, acteur dans le domaine l’énergie. Dans sa fonction elle a toujours privilégié les relations humaines et l’écoute pour comprendre les besoins de ses clients.

Elle n’a cessé d’être profondément déçue par les hommes politiques et n’a absolument plus confiance dans les partis et les alliances. Face à ce constat et plutôt que de s’enfermer dans la critique et la protestation, elle a pris un premier engagement, en représentant les concitoyens de son quartier pour les servir et s’impliquer dans les projets et le développement de sa ville.

Les élections départementales sont pour elle l’opportunité de porter plus haut ses convictions en s’investissant sur des sujets plus profonds, tels que la vie, la famille et la solidarité.

Benjamin La Combe (Viroflay), 39 ans, marié, père de 6 enfants, dirigeant d’une PME de 120 personnes. Diplômé d’un Master d’histoire économique et d’une Grande école de commerce. Il est passionné de jardin et diplômé d’un bac professionnel espace vert. Il a créé une entreprise dans le domaine du paysage, dont il s’attache à développer la taille, depuis 5 ans, par une croissance à la fois interne et externe pour en faire un acteur régional de qualité. Il partage son temps dans les engagements associatifs et paroissiaux au service de tous. Il est engagé dans une association de défense de la nature et de la promotion des abeilles.

Optimiste de nature, il croit que tout est possible en France et qu’il convient à chacun de s’engager dans les causes qui lui sont chères. Il est convaincu que la famille dans la société est essentielle : l’amour d’un père et d’une mère pour leur enfant est indispensable et doit être favorisé.

Les remplacants

Céline Jullié (Versailles Porchefontaine) 40 ans, mère de famille nombreuse, professeur des écoles. Elle est passionnée par les lettres et la langue française. Déçue par les rigidités et les aberrations pédagogiques de l’Education nationale, elle collabore un temps à l’œuvre remarquable d’Anne Coffinier pour la liberté scolaire, comme professeur d’orthographe à l’Institut Libre de Formation des Maîtres. Peu à peu, choquée de voir nos gouvernants plus occupés de calculs politiciens que de l’état de la France, sa conscience politique se forme : il faut qu’à nouveau les lois soient au service de l’homme, qu’elles protègent sa liberté, qu’elles réaffirment sa responsabilité. Elle se consacre maintenant à l’éducation de ses enfants, à la correction de livres et à ses engagements associatifs et politiques.

Christian Scherer (Jouy en Josas), 67 ans, retraité de la haute fonction publique. Après de brillantes études, il est entré à  Polytechnique. Il est aujourd’hui ingénieur général honoraire au corps des mines. Fonctionnaire de terrain, au contact des entreprises, il a consacré l’essentiel de sa carrière à l’application des règlementations de protection de l’environnement, de lutte contre les déchets et contre les risques. Féru d’informatique, il s’est illustré dans la propagation des nouvelles technologies au service de la modernisation de l’administration, pour un meilleur service aux usagers. Retraité depuis peu, Il entend désormais se consacrer pleinement au redressement de la situation catastrophique dans laquelle des décennies de laisser-aller du pouvoir politique dans tous les domaines ont mis notre pays, la France.

 

Pourquoi s’engagent-ils ?

Leur candidature vient du constat qu’il existe un fossé croissant entre l’offre politique et la réalité vécu par les électeurs, qui ne supportent plus ces combinaisons politiciennes d’états-majors qui ne répondent en rien à leurs attentes.  De plus en plus, les concitoyens se détournent des élections, ou optent pour un vote de désespoir. Ils ne se sentent plus écoutés. Par leur bulletin de vote ils ont le pouvoir de renouveler cette classe politique, qui au fil des années les a trahis.

Les candidats eux croient encore à la démocratie.

Quelle politique defendront-ils ?

Le programme des candidats « Yvelines Pour Tous » est simple. Leur slogan « pour la vie, tout simplement » résume leur combat pour la défense des valeurs traditionnelles de la famille, depuis la naissance jusqu’à la fin de vie, en passant par le mariage et l’éducation des enfants. Des valeurs qui ont été transmises par les générations qui nous ont précédés, et que nous devons continuer à transmettre aux générations futures. 

 

« Yvelines Pour Tous » veut retrouver le sens du beau, du bien, du vrai, et de la bienveillance envers les plus faibles, loin du tumulte médiatique qui pousse insensiblement à la perte des repères pour faire de nous tous des consommateurs dociles de biens et de services, et nous conditionne avec son « prêt-à-penser ».

Dans un monde où les modèles qui sont proposés à notre jeunesse sont la facilité, le plaisir, l’assistanat, l’oisiveté, ces jeunes candidats proposent de retrouver les valeurs traditionnelles, le courage, l’effort, la responsabilité, l’esprit d’entreprise, en un mot l’espérance.

Nous suivrons donc avec intérêt ces candidats issus de la société civile qui défient les candidats sortants du canton Versailles-2, sous l’appellation « Yvelines Pour Tous » et qui engrangent jour après jour de nouveaux soutiens venus des profondeurs d’un corps électoral désabusé.