autolib versailles le chesnay yvelinesDevant le fiasco financier d’Autolib, plusieurs communes des Yvelines ont décidé de frenier l’implantation des stations, dont Versailles, Viroflay et Bois d’Arcy. Elles refusent notamment de payer le déficit de ce service de location de voitures électriques estimé à 179 M€ en 2023 et dont 119 M€ pourraient retomber d’ici là sur la centaine de collectivités locales adhérentes.

Viroflay et Bois d’Arcy ont carrément renoncé à sa première station, et Versailles souhaite se maintenir à 5 stations au lieu des 9 prévues (une station coûte 60 000 €).

Tant mieux pour nos finances et vive Blablacar et Uber !