Hier matin, une Versaillaise de 54 ans et de confession juive, a découvert ses volets tagués d’une étoile de David, ainsi que de deux feuilles glissées dans sa boîte avec le même symbole. La victime, habitant avenue de Paris, a déjà fait l’objet de faits similaires.