Le STIF et la SNCF ont pour projet de construire un viaduc devant l’entrée de la Ferme de Gally et la Grille Royale du Parc de Versailles. En découvrant le photomontage, on comprend l’émoi de la ferme. Selon celle-ci, il existe pourtant une « solution alternative plus raisonnable, moins coûteuse et plus respectueuse » ; elle a lancé une pétition en ligne.

viaduc sncf stif grille royale versailles parc ferme de gally

Voici le communiqué de la Ferme de Gally :

Le projet STIF – SNCF est désastreux pour le patrimoine mondial et son Allée Royale classée :

• Il implante à 20 mètres de l’entrée de la Ferme de Gally, installation monastique du XIème siècle, un viaduc de béton.

• Il ne règle pas la nécessité impérieuse de créer un parking desservant à la fois l’Etoile Royale du Parc de Versailles et l’allée Royale de Villepreux.

• Il réduit la possibilité de stationnement à côté de la Grille Royale.

• Il rend quasi inaccessible la traversée piétonnière entre la sortie ouest du Parc de Versailles et l’Allée Royale de Villepreux.

• Il représente une verrue irrémédiable dans ce site trois fois inscrit (Monument Historique, Plaine classée, Patrimoine mondial de l’Unesco).

• Il n’apporte aucun service complémentaire aux habitants, visiteurs et usagers.

• Il engendre un gâchis financier de plus de 30 M € pour construire un ouvrage d’art inutile s’inspirant d’une technique dépassée.

Le STIF et la SNCF n’entendent pas remettre en cause ce projet alors que le contexte économique appelle à la modération des dépenses pesant sur les citoyens et qu’ils ne tiennent pas compte des avancées technologiques.

Le projet continue à s’arcbouter sur une solution Tram-Train qui ne pourra voir le jour que dans 20 ans.

UNE SOLUTION ALTERNATIVE EXISTE

• Elle s’inscrit dans le dessin voulu par Louis XIV et Le Nôtre, le tracé routier rejoignant l’axe de Fontenay déjà protégé dans Saint-Cyr-l’École.

• Elle requalifie le Grand Axe permettant la cohabitation des voitures et des trains.

• Elle préserve les abords classés de la Ferme de Gally, tout en favorisant l’accès par les véhicules et les piétons aux différents sites.

• Elle permet d’établir à la place du « Moulin », gigantesque bâtiment en béton des années 30 – à 10 mètres de l’Etoile Royale-,  un parking de 400 places utile aux visiteurs et usagers du Parc de Versailles et de l’Allée Royale.

• Elle se coordonne avec le futur aménagement du secteur Pion à Versailles.

• Elle s’inscrit dans un budget tout compris de 10 M€, soit 20 M€ d’économie.