Lors de sa séance du vendredi 27 juin 2014, le Conseil d’administration de l’Etablissement public Paris-Saclay a adopté la décision suivante : Initiative d’une zone d’aménagement concerté sur le secteur de Satory-Ouest à Versailles

Cette décision marque une étape importante dans le développement du second pôle de l’Opération d’intérêt national Paris-Saclay centré sur le plateau de Satory à Versailles. Il se traduira d’une part par l’émergence d’un pôle scientifique et technologique de rang mondial autour de la thématique du véhicule du futur et des écotechnologies, d’autre part par la construction sur ce site d’un nouveau quartier de Versailles mixant développement économique et résidentiel autour de la future gare « Satory » de la ligne 18 du métro du Grand Paris.

La réussite de ce projet majeur est liée à la garantie du développement d’un quartier aéré et équilibré, bien connecté à la ville existante, avec un développement progressif au rythme de l’évolution des emprises propriétés de l’Etat et historiquement utilisées par le Ministère de la Défense.

Il respectera les principes d’urbanisme issus de l’étude menée par le groupement mené par Michel Desvignes Paysagiste, et inscrits dans la carte urbaine et paysagère publiée par l’EPPS en juillet 2013 dans sa collection Praxis. Le périmètre prévisionnel de la ZAC couvre 228 hectares.

La concertation préalable à la création de la ZAC Satory-Ouest comprendra une réunion publique de présentation du projet, des ateliers « Cartes sur table » destinés à recueillir l’expertise d’usage des habitants, des salariés, des riverains, ainsi qu’une exposition.

versailles satory paris saclay

À proximité immédiate du château et du coeur historique de Versailles, desservi à terme par une gare de la ligne 18 du métro du Grand Paris, le plateau de Satory présente un potentiel de développement et de mise en valeur exceptionnel, à l’échelle des Yvelines et à celle du Grand Paris.

Cette qualité du site impose des ambitions élevées en matière d’aménagement de la part de l’ensemble des partenaires : le Ministère de la Défense, la Ville de Versailles, la Communauté d’agglomération Versailles Grand Parc, le Conseil général des Yvelines et l’Etablissement public Paris-Saclay (EPPS). Une charte en assure la qualité architecturale, urbaine et paysagère.

Satory-Ouest, quartier residentiel et pole des mobilites du futur

Satory-Ouest à Versailles héberge des établissements de l’armée (STAT), des entreprises industrielles oeuvrant dans les technologies des armements terrestres comme Nexter, Renault Trucks Défense ou du sport automobile comme Citroën Sports. En lien avec le pôle de compétitivité national Mov’eo et le cluster de Paris-Saclay, cette zone a vocation à accueillir un ensemble à fort potentiel de développement centré sur la mobilité du futur. Autour de l’Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux et de l’institut VéDéCom, implanté en 2015, se grouperont laboratoires de recherche et PME technologiques, qui renforceront le pôle mobilités du futur du cluster. De nouveaux droits à construire y sont d’ores et déjà ouverts sur les 33 000 m2 du terrain des Marronniers.

Construit autour des acteurs de la filière automobile fortement implantés à Paris-Saclay (pôle de compétitivité Mov’éo, Technocentre Renault à Guyancourt, centre PSA à Vélizy…), le pôle mobilités du futur est un projet industriel majeur. Il joue la carte de la proximité avec la formation et la recherche, l’IFSTTAR, l’université de Versailles-Saint-Quentin et l’ESTACA qui rejoindra Saint-Quentin-en-Yvelines en 2015.

Bénéficiant de la complémentarités de Vélizy, Versailles-Satory et Saint-Quentin-Est, le pôle mobilités du futur vise à positionner l’industrie française aux premières places des marchés liés aux mobilités décarbonées et intelligentes. Il permettra également la poursuite du développement urbain équilibré des pôles urbains voisins. 230 000 m2 seront consacrés aux activités technologiques et industrielles ; l’habitat sera développé, avec la réalisation de 3 000 à 5 000 logements.

Le Conseil d’administration de l’Etablissement public a pris l’initiative d’une zone d’aménagement concerté sur le périmètre de Satory-Ouest le vendredi 27 juin 2014.

Satory-Est

Dans ce quartier sont implantés divers organismes et formations à vocation opérationnelle et logistique de l’Armée de Terre et de la Gendarmerie. Il comprend également plusieurs zones résidentielles réservées au logement de 5 000 personnes (militaires, personnels civils ainsi que leurs familles). Les orientations du développement de Satory vont préserver cette identité forte, en améliorant la desserte du secteur.

Le contrat de developpement territorial

Le contrat de développement territorial (CDT Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines-Communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc-Vélizy-Villacoublay) de la partie yvelinoise de l’Opération d’Intérêt National Paris-Saclay a été validé en comité de pilotage en décembre 2013. Avec le mandat des collectivités, l’Etablissement public Paris-Saclay lance une Assistance à Maîtrise d’Ouvrage pour rédiger le rapport d’évaluation environnementale. 18 études sont pilotées par l’Etablissement public dans le périmètre du contrat de développement territorial, avec le soutien financier du Ministère de la Défense, du Conseil général des Yvelines, des Communautés d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles Grand Parc et des communes de Trappes et Vélizy-Villacoublay.