Depuis hier, les tarifs sur la seule partie payante de l’autoroute A86 qui fait le tour de Paris, entre Versailles et Rueil-Malmaison, ont augmenté : les 30 000 automobilistes quotidiens devront débourser jusqu’à 10 euros pour emprunter le tunnel qui fait une dizaine de kilomètres. Du moins ceux qui l’empruntent entre 16h et 21h les vendredis et veilles de fête, dans le sens Rueil-Vélizy, télébadge ou pas télébadge.

tunnel a 86 versailles rueil autoroute« Nous avons un contrat de concession avec l’Etat qui nous oblige à une évolution tarifaire chaque année, nous devons la respecter», se défend Cofiroute, « Utiliser ou non le Duplex A86 reste la liberté de chacun. En heure de pointe, alors que le trafic est congestionné en région parisienne, il vous faudra plus de 45 minutes par les voies de surface contre 10 minutes en empruntant le Duplex A86 ».

Pourquoi un tel coût ? L’investissement s’est monté à 2,2 milliards d’euros et 120 employés assurent son entretien. L’entretien et le coût sont même supérieurs à ceux du tunnel du Mont Blanc ou du Viaduc de Millau.