L’Académie des Molières a dévoilé sa sélection pour 2017. Trois spectacles pour six nominations coproduits par le Théâtre Montansier ont été choisis. La programmation proposée par le Théâtre vise à associer création et diffusion de spectacles. Elle est riche et diversifiée. Chaque saison, le Montansier dévoile une programmation complète alliant théâtre classique et théâtre contemporain, mais aussi opéra, concerts, spectacles pour jeune public…

Geneviève Dichamp et Frédéric Franck, qui le co-dirigent depuis 2013, développent une politique de soutien à la création de qualité et coproduisent de nombreux projets avec le théâtre public et le théâtre privé.

théâtre montansier molières 2017

RÉPARER LES VIVANTS

Nomination Molière Seul en scène
Adaptation du roman de Maylis de Kerangal
Par et avec Emmanuel Noblet
Réparer les vivants est le roman d’une transplantation cardiaque. Telle une chanson de geste, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d’accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l’amour. Une journée fulgurante pour Simon et Claire.
Emmanuel Noblet adapte au théâtre ce roman à succès. Son interprétation donne vie à cette aventure intime et collective autour d’un drame et d’une renaissance.

Les Femmes savantes

Nomination Molière du Théâtre privé
Catherine Hiegel, nomination Molière du Metteur en scène d’un spectacle du Théâtre privé
Jean-Pierre Bacri, nomination Molière du comédien dans un spectacle de Théâtre privé
Evelyne Buyle, nomination au Molière de la Comédienne dans un second rôle
De Molière, Mise en scène Catherine Hiegel assistée de Marie-Edith Roussillon
Avec Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Evelyne Buyle, Philippe Duquesne, Julie-Marie Parmentier, Catherine Ferran, Benjamin Jungers, Chloé Bertier, René Turquois, Baptiste Roussillon, Chloé Lorphelin, Thomas Harel, Thomas Keller et Olivier Lugo
Une comédie de mœurs jubilatoire dans une famille bourgeoise menée par trois femmes savantes. Les trois protagonistes de la pièce, novices en toutes choses, affamées de savoir, pionnières maladroites d’un monde qui s’ouvre à elles, excessives et fiévreuses, repoussant les limites de la raison, entraînent toute la maisonnée dans le vertige de leur orgueil. Catherine Hiegel réunit une distribution prestigieuse pour revisiter ce classique.

Le cas Sneijder

Pierre Arditi, nomination Molière du comédien dans un spectacle de Théâtre privé
D’après le roman de Jean-Paul Dubois (éditions de l’Olivier 2011), adaptation et mise en scène Didier Bezace,
Avec Pierre Arditi, Didier Bezace, Sylvie Debrun, Thierry Gibault, Morgane Fourcault
Le Cas Sneijder est avant tout le portrait d’un homme blessé, seul fragile rescapé d’un terrible accident d’ascenseur, que ce tragique événement force à regarder l’univers qui l’entoure, les gens qui le peuplent avec une lucidité nouvelle. «Aussi hilarant que désespéré», commentait la presse à la sortie du livre ; effectivement c’est un mélange de cocasserie, d’inquiétude profonde, de drôlerie incongrue, de méchante hypocrisie qui peut faire de ce récit au théâtre, une comédie où le désenchantement se mêle à l’humour et à l’amertume.
Il y a quelque chose d’une nature tchékhovienne chez Paul Sneijder, élégant, fragile, désabusé, il est d’un monde vétuste, en voie de disparition. Sa défaite est la nôtre, les vertigineuses ascensions, même les plus fulgurantes, ne nous mènent pas au paradis mais en enfer.

www.theatremontansier.com