monument pershibg la fayette versailles

13 juin 1777 : La Fayette débarque en Amérique pour participer à la guerre d’indépendance américaine : « Lorsque j’ai appris que l’Amérique luttait pour son indépendance, mon cœur s’est enrôlé ».

13 juin 1917 : le général Pershing débarque en France. Il se rend sur la tombe de La Fayette et déclare « La Fayette, here we are ! », « La Fayette nous voilà » !

6 octobre 1937 : le monument Pershing-La Fayette est inauguré à Versailles en haut de l’avenue des Etats-Unis en présence du Général Pershing pour commémorer l’amitié franco-américaine.

Ces dates, Jean-Claude Martin les connait bien, lui qui, après la restauration du monument en 2011 obtenue par l’Asrieupe, s’est interrogé en tant que passionné d’Histoire sur la signification de ces deux socles situés chacun d’un côté de l’avenue des Etats-Unis. Tel quel, il manquait quelque chose.

En 1937, pour l’inauguration du monument (inachevé), deux statues, hâtivement réalisées en plâtre, ont été installées : une de La Fayette à cheval, une autre pour Pershing lui aussi à cheval. Trop dégradées, elles seront retirées en 1941. Pour Jean-Claude Martin, il fallait absolument combler ce manque car tout le symbole du monument tient dans ce face à face des deux héros : « Ces deux hommes tiennent un étonnant dialogue qui échappe au temps, à l’Histoire, avec des mots simples, des paroles fortes échangées entre deux amis qui se rendent la pareille à 140 ans d’écart ! L’un a contribué à l’indépendance américaine, l’autre à la libération de la France. Sans la présence de ces deux héros, le monument est muet; Il faut donc recréer ce dialogue intemporel« .

Pour redonner toute sa signification au monument, Jean-Claude Martin a donc créé fin 2014 une association Pershing-Lafayette Versailles dont il est président avec comme objet le rétablissement des statues équestres des deux généraux réalisées en résine patinée bronze. Composée de membres du Lions Club (qui soutient l’association) et de diverses personnalités de Versailles, l’association fait tout pour faire réaliser ces deux statues et les faire installer sur leurs socles si possible avant l’été 2017, pour les 100 ans de la venue de Pershing en France.

Le 19 novembre dernier, le conseil municipal de Versailles a décidé à l’unanimité « d’approuver la convention de partenariat sans incidence financière pour la ville à intervenir entre la ville et l’association Pershing-Lafayette Versailles pour la réalisation, le transport et la pose des statues sur le monument« .

Avec la signature de cette convention, l’association lancera une souscription publique via la Fondation du Patrimoine (www.fondation-patrimoine.org/don-pershing-lafayette) en France et une association américaine pour les Etats-Unis.

Souhaitons à Jean-Claude Martin que tout soit prêt le 13 juin 2017 pour fêter dignement l’amitié franco-américaine.

PS : pour tout savoir sur l’histoire du monument Pershing-Lafayette lire le très complet document rédigé par P Desnos, Louis-Etienne Béchu, G Percheron sur le site de l’Asrieupe : www.asrieupe.org/IMG/pdf/Histoire_du_monument_Pershing_Lafayette.pdf

Photo : Apollo Drone