la salamandre jean mignot roman policierLe fils de l’ancien maire a décidément des fourmis dans la plume : après deux romans remarqués, déjà évoqués sur MonVersailles, Jean Mignot récidive avec un nouveau policier versaillais haletant.

En 1755, Robert-François Damiens, dit Robert le diable, subtilise à son maître le Grand Registre de la secte « La Salamandre », secte pédophile qui a soumis son fils à des pratiques qui ont entraîné sa mort. Apprenant que Louis XV s’adonne lui-même à des pratiques sexuelles avec de très jeunes filles, Robert le Diable veut donner un avertissement au roi et commet l’attentat que l’on connaît. Avant qu’il ne soit exécuté, le Grand Registre est récupéré par la Secte.

En 2012, Maîtres de Ballencourt, avocat versaillais, est en charge d’un dossier de meurtre. Pour prouver l’innocence de son client il va être amené à conduire une enquête officieuse. Celle-ci le mènera sur la piste de la Salamandre qui a commandité le meurtre dans le but, non atteint, de retrouver le Grand Registre qui lui a été subtilisé pour asseoir un chantage. Ce registre contient notamment un message codé donnant les noms des membres de la secte depuis son origine.

Après de nombreuses péripéties et d’inattendus rebondissements jalonnés de meurtres, l’avocat, son associé ainsi qu’un ami policier « border line » arrivent à faire éclater la vérité. L’action se déroule essentiellement dans le cadre de Versailles, son parc et le grand Trianon.

Le livre est disponible sur Amazon (les 13 premiers chapitres sont gratuits) pour 8,29 €. Ceux qui ne disposent pas d’une liseuse Kindle peuvent télécharger gratuitement l’application sur un PC, une tablette ou un smartphone.