rémy le gallDix-huit mois d’emprisonnement avec sursis ont été requis lundi dernier à Versailles à l’encontre de l’ancien directeur de la communication de la ville, Rémy Le Gall, jugé par le tribunal correctionnel pour harcèlement sexuel de quatre subordonnées.

Le procureur a également requis 5 000 € d’amende à l’encontre de cet homme marié de 45 ans, proches de milieux politiques et auteur de BD.

Délibéré le 16 mars.

Lire l’article des Nouvelles pour plus de details