Lundi 17 novembre à 20h30, auditorium de l’UIA (Université Inter Ages), 6 impasse des Gendarmes à Versailles, dans le cadre des 21èmes Journées Nationales Prison, le Groupe Local de Concertation Prisons qui regroupe les associations intervenant dans les prisons des Yvelines, organise une conférence-débat avec l’intervention de Jean-Paul Delevoye, ancien médiateur de la République (devenu Défenseur des Droits) et ancien ministre, actuellement Président du CESE (Conseil Economique Social et Environnemental) sur le thème « Réinsertion et récidive ».

Les enjeux pour les personnes et les collectivités sont majeurs : enjeux sociaux et économiques, et bien sûr enjeux humains. Le risque de récidive est important en cas de sortie non préparée : pour contribuer à préparer les sorties de prison, et ainsi mieux assurer et plus rapidement la réinsertion, les associations viennent en appui de l’administration pénitentiaire pour intervenir en détention et contribuer à faire en sorte que les sorties donnent lieu à davantage de préparation (formation, éducation, alphabétisation, rattrapages scolaires, conduites addictives, culture, et bien sûr hébergements, emploi etc..)

A noter : des veilleurs de la Manif Pour Tous seront présents à partir de 20h pour « protester contre Jean-Paul Delevoye ». Je trouve ce mélange des genres hallucinant et inapproprié. Etes-vous de mon avis ?