Et il a raison ! Les conséquences pour l’économie et pour l’emploi sont grandes et les Yvelinois sont les grands perdants.

Voici le communiqué du Conseil général :

Dès le départ, chacun avait compris que la mission conduite par M. Auzannet à la demande du Ministre de l’égalité des territoires, consistait à enterrer le métro du grand Paris pour la grande couronne a minima en parant la démarche d’expertise assortie d’une concertation bienveillante.

Au final, si la déception est évidemment grande, nous ne sommes pas surpris des conclusions dramatiques pour l’économie et l’emploi. Les Yvelines, comme d’ailleurs, tous les autres départements de la grande couronne sont les grands perdants de ce nouveau désengagement du Gouvernement. Il est vrai qu’on nous rétorquera que la section Yvelinoise n’est pas supprimée mais seulement reportée en 2030…. autant dire aux calendes grecques.

En revanche, rien sur le report de la fiscalité en 2030, laquelle a explosé (+160%) dans les Yvelines, pour financer ce projet. Au Conseil général, nous demandons donc également le report de cette trop forte hausse dans les Yvelines sans bénéfice pour ses habitants.

Face à ce “deux poids deux mesures”, nous nous interrogeons vraiment sur la signification du ministère en charge de l’égalité des territoires.

Dans ces conditions, il faudra désormais que l’Etat précise ses intentions sur l’avenir de l’OIN Paris-Saclay.