J’avais annoncé hier que seules deux listes avaient répondu aux questionnaires de l’association SAVE. Fabien Bouglé, de Versailles Famille Avenir, a tenu à réagir. Voici son communiqué.

Versailles Familles Avenir s’engage à répondre aux questions de SAVE une fois élue !

Fabien BOUGLÉ tête de liste de Versailles Familles Avenir a annoncé qu’il prend très aux sérieux le questionnaire de SAVE auquel il entend répondre avec la plus grande précision.

Si le travail réalisé par SAVE et les assversailles-famille-avenir-bandeauociations membres est d’excellente qualité, en revanche, VFA a été particulièrement surprise de la nature des questions posées. En effet un très grand nombre de questions concernent les détails techniques de la gestion du Maire sortant, ce qui nécessite d’avoir accès aux dossiers de la Ville de Versailles pour envisager de répondre sérieusement.

Versailles familles Avenir s’étonne que le Maire sortant n’ait pas déjà informé ces associations pendant son mandat de six ans. Cela souligne l’absence de transparence de la Municipalité sortante ; il y a lieu de changer la méthode.

Lorsque des associations membres de SAVE demandent aux candidats comment ils vont traiter le contentieux des Chantiers, par exemple, il est clair que cette question est fondamentalement biaisée puisse que seul le Maire sortant a accès aux pièces du dossier.

Notre liste d’alternance ne bénéficie, à ce jour, que de 5 à 10% de l’information municipale. C’est ainsi, par exemple, que le Maire sortant nous a interdit l’accès de la maison de retraite municipale pour y rencontrer les personnes âgés afin d’évoquer leurs besoins. Cette asymétrie de l’information est-elle entretenue volontairement par le Maire sortant dans un but électoraliste ?

Par ailleurs, Fabien BOUGLÉ insiste sur son rôle de Maire :

« Le  maire  gouverne  la  ville,  il  ne  la  gère  pas.  Le  maire  est  accompagné  dans  sa  mission  par  ses  adjoints  et  par  des  fonctionnaires  de  bon  niveau.  Il  ne  faut  pas  confondre  le  rôle  de  maire  qui  est  de  fixer  un  cap  et  de  protéger  les  Versaillais  et  le  directeur  des  services  qui  s’occupe  de  l’organisation administrative. Depuis 40 ans les énarques ont  ruiné la France en ayant une vision de purs gestionnaires techniciens. On voit où cela nous a mené : 2.000 milliards d’euros de dette. 

Ces élections sont finalement l’occasion de faire un choix de société. Voulons-nous être géré par des Enarques ou gouverné par des hommes et des femmes d’action qui ont fait leur preuve ? »

Concernant les questions posées par SAVE sur la famille, la sécurité ou le logement, les réponses de principe se trouvent déjà dans notre programme sur le site www.versaillesfamillesavenir.fr. Pour tous les aspects techniques, Versailles Familles Avenir s’engage à ce que l’ensemble des réponses soient apportés à l’association dans les trois mois qui suivront son élection à la Mairie de Versailles.