Le saviez-vous ? Quand la ligne de chemin de fer Paris-Versailles rive droite fut programmée dans les années 1830, la gare terminale devait se trouver au pied de l’église Notre-Dame. Le curé d’alors, l’abbé Rivet, futur évêque de Dijon, obtint par l’intervention de la reine Marie-Amélie qu’elle fut placée sagement à l’emplacement actuel.

Son inauguration a eu lieu en 1837 en la présence de… la reine.

Une gare de marchandises devait également être édifiée entre les rues de Provence et de Picardie (avenue des États-Unis) avec un bâtiment circulaire pour les machines à l’extrémité de la gare.

Un pont de 17 m devait enfin franchir la rue Duplessis (rue du Maréchal Foch), largeur nécessaire pour 4 voies et les quais adjacents.

église notre-dame versailles

C’est aussi l’occasion de revoir ces vieilles photos de la gare (merci à l’AVCFTI pour son aide).

gare rive droite versailles xix vieille photo ancienne

gare rive droite versailles xix vieille photo ancienne
gare rive droite versailles xix vieille photo ancienne
gare rive droite versailles xix vieille photo ancienne
gare rive droite versailles xix vieille photo ancienne