Yves Le Coz, maire de Versailles de 1925 à 1935, reçut le 3 juillet 1927 la candidature du docteur Louis Destouches pour le poste de directeur du bureau d’hygiène, avec papier en-tête de la Société des Nations (SDN).

Celui-ci, plus connu sous son nom d’écrivain de Louis-Ferdinand Céline, rentrait d’ne mission d’études en Afrique tropicale pour le compte de la Société des nations, et cherchait un emploi sédentaire, pour « des raisons de famille« .

Malheureusement, cette lettre n’a pas été envoyée dans les temps, et sans copie au Ministère de l’Hygiène, est restée sans suite. Retrouvée par le Service des Archives de Versailles, elle est visible à la magnifique exposition que la ville de Versailles consacre  ses agents communaux.

lettre, louis-ferdinand, céline, ville, mairie, versailles