Une page importante de Versailles est en train de se tourner : la famille Edeline cède le bâtiment du Cyrano au groupe CGR et va fermer le Roxane. L’issue était inéluctable, mais il était urgent de trouver une solution, à la fois pour sauver ce monument historique et cher aux Versaillais et pour anticiper la concurrence du futur cinéma de Parly 2. En bref, pour sauver le centre-ville de Versailles et ses commerces, et créer enfin une jonction entre les deux rives, plus vivante que cet immonde parking de l’avenue de l’Europe.

Il y a aura deux complexes, le Cyrano, rénové à partir de 2018 (et dont l’entrée se refera par les grandes arches de la rue Rameau), et le Roxane, nouveau complexe en sous-sol, qui doit ouvrir fin 2017.

La saga Edeline est unique et fera l’objet d’un autre article et d’un diaporama photos.

Le projet : deux complexes, Cyrano et Roxane

Versailles dispose de deux cinémas historiques : le Cyrano (8 salles) et le Roxane (4 salles), gérés par Jean-François Edeline, propriétaire-exploitant. Ces équipements ne sont plus actuellement aux normes d’accessibilité et nécessitent de très lourds investissements.

La ville, soucieuse de préserver la présence des cinémas, facteurs d’attractivité et de dynamisme du commerce de proximité en centre-ville, a travaillé de concert avec le propriétaire-exploitant afin de trouver un opérateur susceptible de reprendre et moderniser cette exploitation.

L’opérateur CGR Cinémas, premier réseau cinématographique indépendant de France, a formulé une offre permettant non seulement de restaurer entièrement le cinéma historique, le Cyrano, qui comportera in fine 7 salles, mais aussi d’aménager un complexe cinématographique dans les sous-sols du parking de l’Europe, situé 1 avenue de l’Europe, comprenant une surface totale d’environ 3 500 m² (SHON) pour la création de 9 salles (1 407 fauteuils) en sous-sol.

Afin de permettre cette opération, la Ville met à disposition de l’opérateur CGR Cinémas un lot de volumes à créer, par le biais d’une autorisation d’occupation temporaire (AOT) du domaine public. Cette mise à disposition, soumise au vote du Conseil municipal le 12 mars 2015, sera consentie pour une durée de 70 ans moyennant le versement par l’opérateur CGR Cinémas à la Ville d’une redevance totale de 5 113 500 euros (le montant de cette redevance correspond au montant dû par la Ville à l’État, en raison d’une clause conclue lors de l’acquisition de ce terrain en 2004 prévoyant le versement d’un complément de prix en cas de construction éventuelle sur cette parcelle), faisant l’objet de versements annuels. A l’issue de cette période, le complexe de l’avenue de l’Europe deviendra propriété de la ville.

Cette occupation est liée à la condition expresse que l’opérateur CGR Cinémas procède à l’acquisition, à la restauration et à l’exploitation du cinéma le Cyrano.

Par ailleurs, un partenariat de mise à disposition ponctuelle et gracieuse de salles permettra d’enrichir l’offre culturelle proposée par la ville.

 

Calendrier previsionnel

L’objectif de la Ville et de l’opérateur CGR Cinémas étant de préserver une activité cinématographique durant la durée des travaux de chaque site, la restauration du cinéma le Cyrano n’interviendra qu’à l’achèvement du complexe situé 1, avenue de l’Europe. La destination actuelle du parc de stationnement public et la visibilité des Grandes Ecuries seront maintenues.

– 12 mars 2015 : présentation, en Conseil municipal, de l’Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT) permettant au groupe CGR Cinémas d’occuper le sous-sol du parking de l’Europe
– Avril 2015 : dépôt du dossier auprès de la Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC)
– Juin 2015 : dépôt du permis de construire
– Fin 2015 : délivrance du permis de construire
– Début 2016 : démarrage des travaux au parking de l’Europe
– Fin 2017 : fin des travaux et ouverture au public du nouveau cinéma
– Début 2018 : début des travaux de rénovation du Cyrano

cyrano roxane cinéma versailles

Le groupe CGR Cinemas

1er exploitant indépendant de salles de cinéma en France et 3e circuit national, CGR Cinémas est fortement implanté en province avec 36 multiplexes et 8 complexes. Historiquement basé dans le sud-ouest, le groupe s’est développé sur l’ensemble du territoire national. L’arrivée de CGR Cinémas à Versailles s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement que le groupe s’est fixé : s’implanter à Paris et dans sa proche périphérie, tout en prenant en compte les spécificités locales.

Tout en collant à l’actualité cinématographique, la programmation de CGR Cinémas se veut la plus éclectique possible :
• Renouvellement et signature auprès du CNC d’un engagement de diffusion d’un minimum de films européens
• Affiliation aux programmes scolaires (écoles, collèges et lycées)
• Conférences Connaissances du Monde
• Travail de fond mené avec le tissu associatif local pour des soirées spéciales à thème
• Diffusions d’événements culturels et sportifs en direct ou en différé : opéras, concerts, théâtres, comédies musicales… Opérations rendues possibles grâce à Côté Diffusion (distributeur français spécialisé dans la diffusion de spectacles vivants dans les salles de cinéma, filiale du groupe CGR Cinémas)

Le groupe CGR Cinémas reste le circuit le moins cher de France avec un prix moyen de 6,20 € / place, hors 3D (tarif moyen national = 7,40 € / source CNC).