Dans la nuit du 13 au 14 janvier 2014, le tunnelier Nolwenn est arrivé dans la station souterraine Viroflay-Rive Droite, point d’achèvement de son parcours.

Parti le 25 mars 2013 du puits d’entrée situé dans la forêt de Meudon, en limite de Vélizy-Villacoublay, et compte tenu d’une période d’arrêt pendant l’été liée aux travaux préparatoires à Viroflay-Rive Gauche, il lui aura fallu environ 8 mois pour creuser et construire les 1600 mètres de tunnel sous Viroflay.

Fonctionnant 5 jours sur 7, 24h/24, il a ainsi progressé à une cadence moyenne de 200 mètres par mois.

Le tunnelier Nolwenn ayant aujourd’hui achevé sa mission, il va être retiré du chantier du T6. Entre février et mars 2014, sa partie avant (roue de coupe, bouclier et jupe) sera désassemblée et extraite de la station par une grue de 700 tonnes. Les différents éléments seront évacués par convois exceptionnels. L’arrière du tunnelier (le train suiveur long de 72 m) sera ressorti au puits d’entrée pour y être démonté.

L’achèvement du tunnel marque la fin d’une étape importante du chantier de la section souterraine.

Il relie désormais la section de surface du tramway aux deux futures stations souterraines de Viroflay-Rive Gauche et Rive Droite ; les travaux de construction de la plateforme du tramway, d’aménagements intérieurs des deux stations et du puits de secours et de ventilation vont maintenant se poursuivre jusqu’à mi-2015.

Le tunnel en quelques chiffres

– 1600 mètres de tunnel

– 200 m de tunnel construit en moyenne par mois

– 830 anneaux de béton armé posés

– 180 000 m3 de terre excavée

Le tunnelier en quelques chiffres

– 1400 tonnes et 82 mètres de long

– 9,17 m de diamètre de roue de coupe

– 8,00 m de diamètre intérieur

tunnel tramway viroflay