uvsq logoLe résultat de cette négociation semble contenter chaque partie ; cela tombe bien, les finances de l’UVSQ étant au plus mal.

L’UVSQ renégocie son contrat de partenariat de performance énergétique avec COFELY GDF SUEZ et divise par deux le montant cumulé sur 25 ans, soit une réduction de 67 millions d’euros. Ce premier succès d’envergure témoigne de l’énergie consacrée depuis plus d’un an à redresser la situation budgétaire dans le cadre du plan pluriannuel de retour à l’équilibre, adopté en mai dernier par le conseil d’administration.

L’UVSQ récolte en ce début d’année le fruit d’un travail intense et en un temps record des services de l’université, sous la conduite de son directeur général des services.

Sur les 134 millions du coût total du contrat de partenariat public privé, une réduction très importante de son montant (67 M€, soit 50%) va être réalisée durant les 23 ans restants, grâce au retrait d’une grande partie des prestations prévues initialement, et sur lesquelles COFELY réalisait des marges financières confortables. Il est à noter que ce changement de périmètre » du contrat a été obtenu sans indemnité compensatoire de « sortie ».

Le changement de périmètre du partenariat porte notamment sur le retrait de la maintenance (hors volet de performance énergétique), du ménage et du gardiennage des bâtiments universitaires. Ont également été renégociés les coûts associés aux travaux de performance énergétique. Des surfaces comportant des installations sensibles (telle que la plateforme d’Intégration et de Tests) ont été retirées.

Les seules prestations conservées sont celles liées à la performance énergétique, le gros entretien et la maintenance des équipements liés aux énergies (chauffage, électricité, etc.).

Les prestations de ménage, de gardiennage et de petite maintenance, auparavant sous-traitées à Cofely, vont être reconsidérées en tenant compte des compétences des personnels de l’université. Outre les économies réalisées (environ 500 k€ par an), la réintégration d’une partie de ces activités permettra aux personnels concernés de se réinvestir sur leur cœur de métier, et d’être ainsi valorisés. Le complément de prestations nécessaires, et ne pouvant être réalisé en interne, fera l’objet d’appels d’offres.

Le nouveau périmètre du PPP avec Cofely reflète désormais mieux l’attachement majeur de l’UVSQ à la conduite d’une politique de développement responsable. Cette action repose également sur la vigilance de l’ensemble des acteurs qui au quotidien dans leur comportement individuel permettent de réaliser d’importantes économies d’énergie.