Le château de Versailles et le château de Vaux-le-Vicomte s’associent aujourd’hui pour concevoir une exposition virtuelle inédite.

Mise en ligne le 21 avril dernier, elle est développée grâce à la technologie de l’institut culturel de Google. Cette exposition permet de porter un nouveau regard sur Louis XIV et Nicolas Fouquet, deux hommes de pouvoir que l’histoire a trop souvent opposés en omettant ce qui les a rapproché, notamment leurs influences artistiques et esthétiques.

ALors qu’en 2015, Vaux-le-Vicomte célèbre les 400 ans de la naissance de Nicolas Fouquet (1615-1680), et Versailles les 300 ans de la mort de Louis XIV (1638-1715), les deux châteaux ont souhaité créer, ensemble, une exposition posant un regard croisé sur ces deux personnages qui toute leur vie ont manifesté, avec force et ambition, leur goût pour les arts et les artistes, notamment lors de la création de leurs résidences respectives.

Les commissaires, Mathieu da Vinha et Lynda Frenois, ont conçu le projet comme une exposition physique. Au fil de 4 sections : architecture, décoration intérieure, art des jardins et artistes, on découvre ce qui a rapproché ou éloigné Louis XIV et Fouquet dans leurs goûts artistiques. Les images des lieux et des oeuvres en très haute définition sont complétées par des contenus audio et vidéo, ainsi que par des modules Google Street View, permettant une visite immersive de certains espaces de Versailles et de Vaux-Le-Vicomte.

 

Pour la première fois depuis le lancement de l’institut culturel de Google, deux institutions culturelles s’associent pour une exposition virtuelle. L’Institut Culturel de Google a, pour cela, conçu des extensions à la solution développée au préalable. Ce type de démarche, rendue techniquement possible, permet aujourd’hui d’envisager la conception d’expositions exceptionnelles rassemblant des oeuvres dispersées, parfois intransportables ou jamais prêtées par les institutions qui les conservent.

exposition virtuelle versailles vaux-le-vicomte google institut culturel

a propos de l’Institut Culturel de Google

Créé en mai 2011, l’Institut Culturel de Google est une plateforme qui donne accès en quelques clics à des oeuvres d’art, des monuments et des expositions d’archives. Tous ces contenus sont choisis par plus de 700 partenaires de Google, qui sont tant des musées que des institutions culturelles et des associations. L’objectif de l’Institut Culturel est de préserver et valoriser les divers héritages culturels en les rendant accessibles à tous gratuitement et simplement grâce aux technologies web.
Plus d’informations : www.google.com/culturalinstitute

Les équipes de l’Institut Culturel de Google ont développé une technologie qui permet à ses partenaires de créer très simplement des expositions virtuelles de grande qualité donnant la part belle aux images, aux sons et aux vidéos (en fonction du contenu de l’exposition). Créées à l’origine pour valoriser et donner du contexte aux documents d’archive, ces expositions virtuelles sont maintenant utilisées par les partenaires pour proposer aux internautes des contenus très riches et variés illustrés de nombreux types de contenus.

le chateau de versailles et google

Google et le château de Versailles ont initié un partenariat dès 2009 avec la mise en ligne d’une promenade dans les jardins et le domaine, accessible par Street View. Le Château a ensuite été le tout premier musée français à rejoindre le Google Art Project en 2010 puis a participé en 2012 au World Wonders Project qui a pour ambition de faire découvrir les merveilles du monde moderne et de l’Antiquité. En 2012 la galerie de l’histoire du Château a été ouverte grâce à ce partenariat technologique inédit.
Enfin, en 2013, le château de Versailles a réalisé avec l’Institut Culturel de Google deux expositions virtuelles : Louis XIV la construction d’une image politique, et Immortaliser Versailles. Elles comptabilisent aujourd’hui plus de 2 millions de vues.
Développer des contenus numériques spécifiques contribue à faire découvrir au plus grand nombre « Versailles autrement », sous des angles inédits et parfois inattendus.

exposition virtuelle versailles vaux-le-vicomte google institut culturel

a propos de Vaux-le-Vicomte

Pour l’édification du Château de Vaux-le-Vicomte, Louis Le Vau, Charles Le Brun et André Le Nôtre ont déployé des trésors d’imagination et ont utilisé les techniques de pointe du XVIIe siècle. Aujourd’hui encore, le château continue à utiliser les innovations technologiques pour rayonner dans le monde entier, notamment grâce à son partenariat avec Google :
– Depuis mars 2014, l’exposition Vaux-le-Vicomte, un chef-d’oeuvre pas à pas permet aux internautes de venir découvrir les grandes étapes de la construction du domaine, de 1641 à 1661. Ils peuvent notamment consulter, sur un mode « immersif », des documents d’archives exceptionnels : plans, gravures d’époque et autres aquarelles.
www.google.com/culturalinstitute/collection/château-de-vaux-le-vicomte
– Le château propose également, via la plateforme Google Street View, de déambuler, depuis chez soi, dans les intérieurs du château et dans l’oeuvre fondatrice du jardin à la française.

louis xiv – nicolas fouquet, une certaine histoire du gout

Tous deux hommes de leur temps, le Roi Soleil et le Surintendant des Finances sont pétris des mêmes influences culturelles et artistiques, comme celle, indéniable, du cardinal Mazarin. Ce dernier, Premier Ministre et parrain du Roi, est, pour eux, un formidable exemple : amateur d’art, collectionneur, mécène, promoteur en France de l’art baroque italien…
Hommes du XVIIe siècle, Louis XIV et Fouquet n’en sont pas moins visionnaires, personnellement impliqués dans leurs chantiers de construction et nouant de véritables relations avec les artistes qui y interviennent. Leurs demeures doivent être le reflet fidèle de leur volonté, le symbole de leur puissance et de leur pouvoir. Elles doivent éblouir et divertir ceux qui y sont reçus. Louis XIV et Fouquet sont tous les deux très conscients de l’intérêt de soutenir et protéger des artistes pouvant contribuer à leur gloire.

En 1661, Louis XIV est impressionné par le château de Vaux-le-Vicomte, appartenant au surintendant des Finances, Nicolas Fouquet. Pour l’édification du château de Versailles, c’est tout naturellement qu’il se tourne vers les trois artistes qui ont édifié Vaux : Louis Le Vau, Charles Le Brun, et André Le Nôtre. Les deux châteaux sont donc intimement liés, et, bien qu’à échelle différente, beaucoup de similitudes se retrouvent dans leur décor, leur architecture intérieure et leurs jardins. Ils sont tous deux des emblêmes du goût à la française.

exposition virtuelle versailles vaux-le-vicomte google institut culturel