mairie de versaillesL’homme de 45 ans qui travaillait à la mairie de Versailles et qui est accusé de harcèlement sexuel (lire www.monversailles.com/justice/un-membre-du-cabinet-du-maire-accuse-de-harcelement-sexuel) a été entendu par la police. Niant d’abord ces accusations, il a reconnu avoir eu des propos déplacés. Il a été remis en liberté, son procès aura lieu le 20 juin au tribunal correctionnel.

Rappel des faits : ce directeur de service, rattaché au cabinet du maire, aurait harcelé 3 jeunes femmes de son service, en leur proposant des rapports dans son bureau ou dans le leur. Menaces, propositions indécentes, gestes déplacés : il semble que cet homme a eu un véritable ascendant psychologique sur son service. Il aurait dit à une femme : « Tu n’arrives pas à travailler. On va faire l’amour tout de suite. Tu verras, après moi, je travaille beaucoup mieux« .

Selon mes sources, plusieurs personnes du personnel communal aurait alerté la direction et certains élus, en vain. Problème de communication ? En tout cas, ce n’est que le mois dernier que la mairie l’a remercié.