cérémonies 11 novembre versaillesDemain, chez moi, le drapeau tricolore sera sorti et mis à une fenêtre. Pour se souvenir de ces sacrifiés, je vous invite à faire de même. Imaginez… un drapeau à chaque fenêtre, quel plus bel hommage ?

8h30 Cimetiere des Gonard

Hommage solennel de la Ville de Versailles aux combattants des armées françaises et alliées inhumés au cimetière

Mise en place du cortège dans l’ordre ci-après : la Musique (2 tambours, 1 clairon), les Drapeaux, les Autorités Officielles Civiles et Militaires, les Délégations d’Anciens Combattants et les Invités. Départ du cortège Le cortège se dirige vers le Carré du Souvenir Français.

Carré du Souvenir Français : Seuls pénètrent dans le carré des tombes entretenues par l’association du Souvenir Français : les porte-drapeaux, le Préfet, le Maire, le Président du conseil général, le Général commandant d’armes de la place de Versailles, le Maire-adjoint délégué aux anciens combattants et le Président du Comité d’entente des associations patriotiques, d’anciens combattants, victimes de guerre et militaires.

Les autorités se rendent au pied du monument. Le reste du cortège demeure sur place dans l’allée située en contrebas. Le Préfet, le Maire et le Général commandant d’armes déposent les couronnes. La musique interprète la sonnerie « aux Morts », puis « la Marseillaise ». Les couleurs précédemment mises en berne sont alors envoyées.

Le cortège marque un arrêt devant le Mémorial d’Afrique du Nord : les drapeaux s’inclinent, la présidente de l’association du Mémorial d’Afrique du Nord dépose une gerbe. Le cortège se rend ensuite devant les tombes des combattants musulmans, morts pour la France, au cours de la Guerre de 1914-1918. Une couronne est déposée.

Puis le cortège s’arrête devant le monument érigé contre le mur du cimetière (une seule station prévue) pour rendre hommage aux victimes militaires françaises, britanniques et canadiennes de la première guerre mondiale.

La Musique interprète la sonnerie « aux Morts » pendant que les drapeaux du cortège s’inclinent. Une minute de silence est observée. Le cortège se reforme et, précédé de la Musique, regagne l’entrés du cimetière où s’effectue la dislocation.

9h30 Messe solennelle a la Cathedrale Saint Louis

10h45 Depart en cortege pour le Monument aux morts

Dans l’ordre suivant : les cavaliers de la police municipale ouvrant la route, la musique, les porte-drapeaux encadrant les élèves et leurs professeurs, les autorités, les élus et les personnalités, les délégations des associations d’anciens combattants et les invités. Le cortège emprunte l’itinéraire suivant :

Place de la Cathédrale – Rue du Général Leclerc – Rue Royale – Avenue du Général de Gaulles Monument aux Morts Hommage solennel aux combattants versaillais  » Morts pour la France  » sur les champs de bataille de la Grande Guerre.

11h Monument aux Morts

La musique prend place à droite du Monument aux Morts.
Les porte-drapeaux se disposent à l’intérieur du Monument, deux d’entre eux se tenant de part et d’autre de l’entrée.
Le porteur de la flamme se place au centre.
Les porteurs de couronnes se disposent sur le parvis devant les supports.
Le piquet d’honneur se met en place à gauche du monument aux Morts.
Les délégations d’anciens combattants, les officiels, les officiers sans troupe, les élèves se rangent avenue du Général de Gaulle, face au monument.

Ceremonie

Le Préfet, le Maire, le Président du conseil général, le Général commandant d’armes, l’Adjoint au Maire délégué aux anciens combattants, le Président du Comité d’entente des associations patriotiques et d’anciens combattants s’alignent devant le Monument.

Les couleurs sont envoyées et la Musique joue « Au Drapeau ».
Les autorités descendent dans l’enceinte du Monument.
Monsieur Philippe Mignan, Président du Comité d’entente ranime la Flamme et donne lecture du dernier ordre du jour du Maréchal Foch. Les élèves lisent le texte par lequel les élèves versaillais souhaitent exprimer leur reconnaissance envers ceux qui leur ont permis de vivre en liberté. Monsieur Erard Corbin de Mangoux, Préfet des Yvelines lit le message du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la défense, chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.
Les autorités déposent simultanément les couronnes : le Préfet, le Maire et le Général, le président du Conseil Général, le Président du Comité d’entente, le délégué de l’Union Nationale des Combattants. La Musique joue « Aux Morts ».
Une minute de silence. La Musique joue « la Marseillaise » (refrain). Précédées des porte-drapeaux, qui se rangent de part et d’autre de l’entrée, les autorités quittent l’enceinte du Monument aux Morts. Aubade. Le Général commandant d’armes passe la revue des troupes. Les porte-drapeaux se dirigent en cortège vers la Mairie, précédant les autorités et se disposent sur les marches, face aux autorités. Les autorités civiles et militaires remercient les porte-drapeaux.