Les anti-mariage pour tous de Versailles Famille Avenir ne sont pas que anti-mariage pour tous. Lors de l’annonce de leur café-politique demain jeudi 9 janvier à 20h30 au Loft, 5 place Charost, on apprend qu’ils ont quand même des idées pour la ville.

Il est sûr que leur opposition au mariage pour tous ne pouvait constituer à elle seule une politique locale, ce que leur reprochait de nombreux Versaillais.

Donc, dans le désordre, voici leurs idées exposées dans leur communiqué :

– VFA constitue une alternative à la municipalité sortante qui n’a pas su réaliser correctement les deux projets principaux sur lesquels elle s’était engagée en 2008, Richaud (site bradé au promoteur immobilier puis en grande partie défiguré) et Chantiers (dossier resté lettre morte pendant la durée de la mandature avec un coût fiscal pour les contribuables).

– Face aux attaques massives que subissent actuellement les familles, elle démontre également son incapacité totale à mener une politique de contre offensive, notamment en ce qui concerne la célébration des mariages gays, le déploiement des nouveaux rythmes scolaires et l’enseignement du gender dans les écoles. Il est temps de mettre fin à cette situation à Versailles.

– Versailles Familles Avenir représente donc les Versaillais qui ont été profondément choqués de la dissimulation de la célébration d’un premier mariage homosexuel à Versailles fin août par le 1er adjoint également sénateur. Alors que de très nombreux Versaillais ont combattu sans relâche la loi instaurant le mariage homosexuel, il est insupportable que la municipalité sortante ne se soit pas opposé localement à la célébration d’un tel mariage en faisant valoir publiquement- a minima – son objection de conscience.

– Le maire ou ses adjoints issus de la liste pro famille Versailles Familles Avenir – qui a signé la charte Manif pour tous – ne célèbreront pas de mariages homosexuels, défendront une véritable objection de conscience contre cette loi illégitime parce que contraire au droit naturel et soutiendront les élus (députés ou sénateurs) favorables à l’abrogation de la loi. Ils seront prêts à assumer un bras de fer juridique avec les autorités préfectorales. Des juristes spécialistes de la question seront d’ailleurs présents sur notre liste.

La liste VFA sera ainsi la seule liste de résistance à envisager une objection totale au mariage et à l’adoption des homosexuels à Versailles!

Par ailleurs, la liste VFA déplore l’étranglement fiscal des familles par la baisse du quotient familiale et fera des propositions concrètes pour assouplir la fiscalité locale et renforcer les aides financières des familles de Versailles.

Notre liste dit non à la familiophobie et s’engage à aider activement toutes les familles – en particulier les plus fragiles -en les placant au cœur de la politique municipale!

Comme la municipalité de Marseille nous refuserons d’appliquer la réforme des rythmes scolaires qui éloignent encore plus les enfants de leurs familles; autre mesure par exemple, certes symbolique mais essentielle, nous nommerons premier adjoint le maire délégué à la famille.

Nous voulons faire de la municipalité de Versailles un rempart efficace contre les attaques du gouvernement et du Président de la République.

Et comme nous voulons construire une ville dynamique, attractive et sûre, nous entendons gérer la ville autour de plusieurs priorités :

– Résoudre les dossiers scandaleux des Chantiers et de l’hôpital Richaud avec des juristes et des spécialistes de l’immobilier

– Rétablir la sécurité à Versailles (lutte contre les cambriolages, vols de vélos et trafics en tout genre);

– Envisager une nouvelle politique de logements sociaux qui se souci du bien être des locataires et qui ne privilégie pas le communautarisme.

– Protéger la famille contre l’idéologie du genre et une fiscalité spoliatrice

– Assurer le développement économique de la ville en attirant les entreprises innovantes.”

 Bref, vaste programme.

 versailles famille avenir