machine marly eau versailles siaudLe samedi 28 novembre, à 15h salle Camille Saint Saens de la mairie de Louveciennes, Jean Siaud tiendra une conférence sur « L’eau à Versailles, les chantiers et les hommes » qui explique comment le projet de Louis XIV a pu être mis en œuvre.

A la fin du XVIIe siècle, de gigantesques travaux ont permis d’amener à Versailles l’eau qui n’y était pas et de donner ainsi à Louis XIV « le contentement des fontaines » c’est-à-dire « les Grandes eaux de Versailles » qu’aujourd’hui encore le monde entier admire et nous envie.

Ainsi, à partir de 1662 et pendant près de 30 ans, des dizaines de milliers d’hommes, jusqu’à plus de 30 000 en période d’activité intense, ont transformé de façon souvent durable les paysages de l’Ouest de l’Ile de France depuis la forêt de Rambouillet et la vallée de l’Eure jusqu’au plateau de Saclay, à la forêt de Marly et à la Seine. Ils ont construit de digues, élevé des aqueducs comparables au Pont du Gard, creusé des étangs et des rigoles et réalisé cette merveille de technique qu’était la Machine de Marly élevant l’eau de plus de 160 mètres.

Mais la présentation de ces travaux n’aura tout son sens que si elle s’accompagne de l’histoire des hommes, connus ou méconnus, qui les ont réalisés et si elle se poursuit en évoquant leur apport dans la naissance des chantiers modernes et l’histoire de l’eau à Versailles jusqu’à nos jours.

Si je vous ai déjà parlé des livres de Jean Siaud sur Monversailles (en particulier « Ils ont donné l’eau à Versailles« ), je ne vous avais pas présenté l’auteur ni le conférencier. Cette conférence à Louveciennes m’en donne l’occasion.

J’ai connu Jean grâce à l’ASRIEUPE (Association des Riverains Etats Unis et Pershing) dont il est le secrétaire depuis plusieurs années. Jean Siaud, ingénieur et Versaillais de longue date, s’est pris de passion, au tournant des années 2000, pour les installations hydrauliques du XVIIe siècle de Versailles et de sa région à la suite d’une visite du Pavillon des filtres fraichement restauré, un des monuments historiques du quartier Picardie. Il entreprend alors de nombreuses recherches historiques dans ce domaine en liaison avec le Service des Fontaines de Versailles, Marly et Saint-Cloud.

L’historien amateur va mettre ses recherches au service du « grand public » en assurant depuis 2003 l’animation de visites conférences des installations hydrauliques du quartier Picardie sur demande et pour les Journées Européennes du Patrimoine.

En 2009, il publie avec Pierre Desnos l’ouvrage « Trois siècles d’eau à Versailles » qui présente les installations hydrauliques réalisées depuis 1663 pour amener l’eau à Versailles et la rendre « bonne à boire ». En 2011, le même binôme devient commissaire de l’exposition murale permanente « Versailles et l’eau » mise en place par la Mairie de Versailles dans le nouveau passage Gobert.

Enfin en 2012, après 3 années de recherches bibliographiques et sur le terrain, il publie son fameux ouvrage « Ils ont donné l’eau à Versailles », ouvrage sur lequel il s’appuie pour ses conférences « L’eau à Versailles, les chantiers et les hommes » données depuis 2013 devant des auditoires prestigieux et variés.

Première conférence à Maintenon en avril 2013 puis Office de Tourisme de Versailles, Société des Amis de Versailles, Amis de la Bibliothèque, Amis du Vieux Marly, Rotary Club de Versailles, Rotary Club de Garches, Lions Club de Versailles, Limoges, Neauphle le Vieux… les conférences se succèdent jusqu’à celle de Louveciennes. A noter deux interventions pédagogiques, en 2014 et 2015, auprès des élèves de 5e au collège de Montigny-le-Bretonneux dans le cadre de leur semaine sur l’eau, thème qui pourrait se démultiplier dans d’autres établissements à une époque où l’environnement est un sujet d’actualité et où l’apprentissage de l’histoire soulève des questions…

Renseignements et inscriptions pour la conférence : Cercle Généalogique et Historique de Louveciennes info@cghllouveciennes

Participation : 5 euros