Le procès de l’ex-cadre de la mairie de Versailles soupçonné de harcèlement sexuel, a été renvoyé au 2 février, hier par le tribunal correctionnel de Versailles.