Laurent Beausergent a commencé sa collection lorsqu’il vivait à Chantiers. C’est une collection qui demande des recherches de tous les types (photos, cartes postales, documents, insignes) qui englobe une période de plus de 70 ans. Il détient environ 130 insignes et est toujours à la recherche de quelques pièces. Toute aide sera appréciée, vous pouvez le contacter pour plus de renseignements.

Versailles est une « ville garnison » depuis des siècles. Avec la présence du château, du roi et de sa cours, il était normal d’avoir des troupes pour les protéger. Même après 1789, les unités ont continué à être présentes avec des temps de présences plus ou moins long du fait de la proximité de la capitale. Si vous regardez un plan, vous constaterez que des bâtiments militaires sont disséminés aux quatre coins de la ville avec les casernes d’Artois, des Récollets, des Matelots, des Petites Ecuries, Jayat et pour finalement s’agrandir avec le 8eme quartier, le plateau de Satory.

Versailles a vu passer des dizaines d’unités qui se sont dotées d’un insigne distinctif à partir de la 2e Guerre mondiale. Souvent les armoiries de la ville y sont représentées comme le 5eme Régiment du Génie, le Bureau du Service National, le Centre Régional d’Administration du Matériel, le Centre Médical des Armées mais aussi les Sapeurs-Pompiers et la Police Nationale (unités non militaire) (cf. photos 1 à 6).

En revanche il faut être un peu plus connaisseur pour reconnaître les unités comme le Groupement Blindée de Gendarmerie Mobile, le 5eme Génie Lourd, le CMIDOM, le GIGN, le Service Historique de l’Armée de l’Air ou encore le 2eme Régiment de Commandement et de Soutien (cf. photos 7 à 12).

insignes militaires versailles beausergent