Oui, je sais, le titre est facile. En école de journalisme, on se fait engueuler pour moins que ça ! Toujours est-il que la ligne 18 Express avance et que la Société du Grand Paris vient de publier un dossier complet, dont vous trouverez quelques éléments ci-dessous.

Ce projet gigantesque est très important pour la région : de l’aéroport d’Orly à la gare de Versailles-Chantiers, la ligne 18 parcourra 35 kilomètres et comprendra 9 gares ainsi que la gare Aéroport d’Orly, terminus commun des lignes 14 et 18.

  • 35 km dont 14 km en aérien entre les gares Aéroport d’Orly et Versailles Chantiers
  • 10 gares dont 3 en correspondance avec RER, métro, Transilien ou tramway
  • 3 gares aériennes sur le plateau de Saclay
  • 335 000 habitants concernés et 190 000 emplois
  • 14 communes desservies
  • 4 départements : l’Essonne, Les Yvelines, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne
  • 100 000 voyageurs quotidiens

ligne 18 express grand paris versailles satory saclay ligne 18 express grand paris versailles satory saclay

Un metro pour le developpement economique des territoires

La ligne 18 desservira l’un des premiers pôles de recherche et développement au monde, Paris-Saclay, opération d’intérêt national. Elle assurera également les relations avec les autres grands pôles métropolitains, vecteurs de développement économique et créateur d’emplois.

Les 335 000 habitants concernés et les grands pôles économiques de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines, Massy, Antony et Orly bénéficieront de cette nouvelle offre de transport. Le projet de la ligne 18 combine enfin un enjeu double de desserte dans les quartiers existants et en développement, en complémentarité avec le réseau local dans les territoires traversés.

Favoriser le desenclavement de la grande couronne

La ligne 18 constituera, pour les habitants de l’Essonne et des Yvelines, une porte d’entrée rapide vers la Métropole du Grand Paris, notamment grâce à son interconnexion avec la ligne 14 à l’aéroport d’Orly. Entre les gares Versailles Chantiers et Aéroport d’Orly, seulement 30 minutes seront nécessaires ; par ailleurs, la création de parkings relais et la réorganisation des lignes de bus permettront aux habitants éloignés des gares de la ligne 18 de les rejoindre plus facilement.

Un metro de nouvelle generation au profit des voyageurs

La ligne 18 sera réalisée pour partie en souterrain et pour partie en viaduc, avec près de 14 km de section aérienne (soit environ 39% du linéaire du projet). Les études préliminaires lancées par la SGP orientent la conception du viaduc vers un ouvrage d’une largeur de 10 mètres avec une pile tous les 25 mètres environ. La hauteur du viaduc varie entre 7 et 11 mètres (niveau du rail). Suite à une consultation internationale d’architecture, c’est le projet du groupement Benthem Crouwel qui a été sélectionné pour garantir la bonne insertion paysagère de l’ouvrage.

Le projet comprend également un centre d’exploitation, situé sur la commune de Palaiseau. Il permettra d’assurer la commande centralisée de la ligne et la maintenance du parc de matériel roulant et des infrastructures de la ligne 18.
Un matériel roulant de type métro automatique à capacité adaptée est prévu : roulement sur fer, alimentation par 3e rail, des rames longues de 45 mètres et larges de 2,50 mètres. Elles permettent d’accueillir 350 personnes et peuvent circuler à une vitesse commerciale de 65 km/h.
La fréquence envisagée pour répondre à la demande de trafic en 2030 est d’environ 3 minutes, ce qui nécessitera un parc de 30 rames. La Société du Grand Paris a pris des mesures conservatoires pour les gares afin de permettre l’exploitation de rames plus longues, jusqu’à 60 mètres, pour répondre à une potentielle augmentation du trafic

Des temps de deplacement reduits

  • Versailles Chantiers <> Aéroport d’Orly : 30 minutes contre 1h15 minutes aujourd’hui
  • Aéroport d’Orly <> Orsay Gif : 15 minutes contre 48 minutes aujourd’hui
  • Saint-Quentin Est <> Massy-Palaiseau : 20 minutes contre 1h05 aujourd’hui
  • Massy Opéra <> Châtelet : 26 minutes contre 52 minutes aujourd’hui
  • Saint-Quentin Est <> Aéroport d’Orly : 21 minutes contre 1h20 aujourd’hui
  • Villiers-le-Bâcle <> Aéroport d’Orly : 40 minutes au lieu d’1h20 aujourd’hui
  • Palaiseau <> Saint-Quentin Est : 11 minutes contre 45 minutes aujourd’hui

Le calendrier de realisation

  • Du 12 mai au 12 juin 2015 : concertation renforcée
  • Du 21 mars au 26 avril 2016 : enquête publique, préalable à la déclaration d’utilité publique
  • Début 2016 : lancement des maîtrises d’oeuvre
  • Mi-2017 : démarrage des travaux préparatoires (déviation des réseaux)
  • Mi-2018 : démarrage des travaux de génie civil
  • 2024 : mise en service de la phase 1 (Aéroport d’Orly à CEA Saint-Aubin)
  • 2030 : mise en service de la phase 2 (CEA Saint-Aubin à Versailles Chantiers)

La gare Satory

Elle sera localisée au sud de la commune de Versailles, sur le plateau de Satory. Le quartier, où vivent déjà 5 000 militaires et leurs familles, accueillera, dans sa partie ouest, un pôle d’innovation (centres de recherche et développement, PME, start-up) sur les mobilités du futur autour de l’implantation de l’institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR) et du nouvel institut de la transition énergétique VéDéCom.
Ce sera aussi un quartier mixte, économique et résidentiel, avec une offre diversifiée d’habitat pour les salariés actuels et futurs de Versailles et de Saint-Quentin-en-Yvelines, contribuant de manière significative aux objectifs de production de logements en Île-de-France.

La ligne 18, indissociable du succes du cluster Paris-Saclay

La ligne 18, en desservant les pôles d’innovation du plateau de Saclay, de Saint-Quentin-en-Yvelines et de Satory, appuie la stratégie développée par l’Etablissement public d’aménagement Paris-Saclay, les collectivités locales et l’Etat pour faire de Paris-Saclay, déjà l’un des 8 premiers clusters mondiaux de l’innovation, une formidable vitrine de l’excellence française en matière d’innovation scientifique et technologique.
En effet, le territoire de Paris-Saclay est fort au total d’un tissu de laboratoires, de grands groupes et de plusieurs centaines de PME totalisant 350 000 emplois dans l’aérospatial, la défense, la sécurité. La ligne 18, en facilitant les échanges entre tous ces acteurs, contribuera à attirer des salariés de haut niveau mais aussi à séduire des investisseurs, confortés par la présence d’une infrastructure de transport lourd.

ligne 18 express grand paris versailles satory saclay

ligne 18 express grand paris versailles satory saclay

La gare Versailles Chantiers

Elle assurera la desserte d’un environnement urbain dense. Implantée au plus près de la gare actuelle de Versailles Chantiers, deuxième gare la plus fréquentée en Ile-de-France après La Défense (hors Paris intramuros) avec 75 000 voyageurs et plus de 500 trains quotidiens, elle permettra la correspondance avec les lignes du RER C, des futurs tram-trains et du réseau Transilien. La gare de Versailles Chantiers est en correspondance avec le RER C, le Transilien N, le Transilien U, le futur Tram-Train Versailles Massy, le TER Centre et Pays de la Loire, le TGV et de nombreuses lignes de bus.