latifa imad ibn ziatenMort pour la France Le 11 mars 2012, à Toulouse, Imad Ibn Ziaten est abattu d’une balle dans la tête par Mohamed Merah. Deux jeunes de parents immigrés, l’un victime, l’autre bourreau, l’un engagé au service de la France, l’autre décidé à y semer la terreur. C’est ce paradoxe qui, après la mort de son fils, interpelle Latifa Ibn Ziaten. À travers son installation en France, l’éducation donnée à son fils, Latifa nous livre la chronique de l’immigration et de l’intégration, avec toutes les questions qu’elle suppose : comment faire de ses enfants des Français à part entière sans rompre avec ses origines ? Comment pratiquer sa religion sans porter atteinte à la laïcité ? Comment continuer à « construire » dans un pays où le sang de sa progéniture a coulé ? Elle a refusé de baisser les bras et choisi de prendre revanche de la plus noble manière. Dans ce livre, on lit l’émotion d’une mère, mais aussi le cri d’alarme d’une femme debout, décidée à lutter pour la France, pour qu’il n’y ait plus jamais de Mohamed Merah.

Vivre ensemble à l’heure des conflits
Respectons nos valeurs
Acceptons nos différences en confortant le lien social

en présence de

Latifa IBN ZIATEN
Présidente de l’association Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et pour la paix
Auteur de « Mort pour la France »

Pierre SERVENT
Colonel de réserve, consultant militaire de France 2
Auteur de « Les guerres modernes racontées aux civils… et aux militaires »

Hayat EL YAMANI
Ingénieur et auteur de « Biculturels » et « Rêve d’envol »

Mardi 9 décembre, à 20h30
Université inter-âges de Versailles
6, impasse des gendarmes – 78000 Versailles