J’espère qu’il n’y aura pas de pénalités de retard… en 1670, le château de Versailles avait passé commande de marbre auprès de la carrière de Caunes. Problème : elle n’a jamais été livrée.

Khalid Massoud, le patron de l’entreprise Marbre rouge de France, située à Caunes-Minervois, l’une des carrières de marbre les plus réputées du sud de la France, a découvert récemment, en fouillant dans les archives de Versailles (il est proche du conservateur de Versailles, avec lequel il a mis en place des concerts de l’orchestre baroque du château au cœur même de son exploitation), que cette commande n’avait jamais été livrée.

Il décide d’honorer le contrat de l’époque, d’autant plus que 80% des marbres du château proviennent du Minervois.

marbre rouge versailles

Mais l’homme n’a peur d’aucun défi : il veut acheminer sa cargaison… par les moyens de l’époque ! Ainsi, elle sera transportée jusqu’à Carcassonne, où une péniche l’amènera par le canal du Midi jusqu’à Toulouse. Puis, direction Bordeaux via la Garonne, Le Havre, la Seine vers Paris. L’entrée au château de Versailles se fera… par charrette, en avril 2014.

C’est un joli coup de marketing pour les carrières de Caunes-Minervois : Khalid Massoud souhaite faire connaître le Minervois aux 7 millions de visiteurs annuels de Versailles.

A noter que le marbre rouge de Caunes-Minervois sera utilisé dans la construction de la plus haute tour du monde (1 000 m à Djeddah, en Arabie Saoudite). Dès 2016, 600 tonnes devraient être livrées chaque mois en Égypte où les marbres seront polis.