les icones de sang olivier durandLe phénomène du financement participatif se développe de plus en plus en France et cela dans tous les secteurs. Il existe même depuis 2012 une plateforme spécialisée dans le domaine littéraire dénommée www.bookly.fr.

A l’image de ce qui se fait pour la chanson, la vocation de ce site est de faire découvrir et de financer par des internautes de nouveaux auteurs jamais publiés.

Parmi les projets actuellement en cours sur cette plateforme, il en est un qui retient plus particulièrement notre attention puisqu’il est l’œuvre d’un Yvelinois. Il s’agit des « Icônes de Sang » d’Olivier Durand, un auteur qui vit à La Celle Saint-Cloud. Cette saga relate la genèse, le parcours et le déchaînement d’une malédiction à travers des époques totalement différentes.

Imaginée il y a maintenant 7 ans, cette série a dès le départ eu pour ambition d’associer la rigueur d’un roman historique bien documenté et « l’entertainment » d’une bonne saga d’Heroic Fantasy. Elle combine ainsi deux genres – l’historique et le fantastique – et offre au lecteur quelque chose de totalement atypique.

Dans le cahier des charges que cet auteur de 40 ans, travaillant dans le domaine des médias et de la publicité, s’est imposé, il y avait la volonté d’aborder des thèmes et des périodes historiques méconnus afin de sortir des sentiers battus. Le contrat est rempli puisque le 1er tome, intitulé « La Confession d’Anthémios », a pour cadre l’Empire byzantin du IXe siècle, tandis que le 2ème tome, qui a pour titre « La Découverte de Gallipoli », se situe onze siècles plus tard, en 1915, et se déroule dans l’un des théâtres les plus méconnus de la Grande Guerre : l’expédition des Dardanelles…

Des soldats français vont y découvrir par hasard un caveau byzantin, en creusant une tranchée, et cette profanation malencontreuse va déclencher la malédiction d’Anthémios initiée 1 100 ans plus tôt dans le premier tome. Une malédiction véhiculée par des icônes, d’où le titre de la saga…Cette caractéristique est l’une des grandes particularités de cette saga, car c’est le parcours de ces objets qui constitue le principal centre de gravité de la narration, et non pas le parcours des personnages comme c’est généralement le cas dans une série, même si l’on retrouve certains personnages d’un tome à l’autre.

Cette saga est donc atypique à plus d’un titre et mérite véritablement d’être découverte et publiée. Elle est tellement atypique qu’il est logique qu’elle ait finalement trouvé sa place dans une maison d’édition atypique comme Bookly.

les icones de sang olivier durandOlivier Durand travaille sur le troisième tome de sa saga qui en comptera cinq. Il a réussi à faire financer les versions numériques de ses deux premiers tomes en s’appuyant sur le soutien d’une centaine de supporters, celles-ci sont disponibles sur l’ensemble des plateformes de téléchargement comme Amazon, Kobo, iTunes ou Fnac.com par exemple. Il cherche actuellement à financer la version papier sous la forme d’un recueil regroupant les deux premiers tomes. Vous pouvez consulter la fiche du projet et le soutenir en utilisant le lien suivant : http://www.bookly.fr/content/projet/les-icônes-de-sang-tome-1-2

Les fonds collectés serviront à financer la sortie nationale du livre en librairie.

Pas de risques pour les internautes qui investissent puisqu’en cas d’échec de la souscription, au terme de l’échéance, ils seront remboursés de leur mise ou pourront choisir de la réinvestir sur un autre projet. Et si elle réussit, ils recevront automatiquement chacun un exemplaire du livre dès sa parution et cela quel que soit le montant investi, y compris pour la mise minimale de 20 €. En quelque sorte, il s’agit d’un système de précommande.

Si vous souhaitez aider cet auteur yvelinois à publier son atypique et ambitieux projet littéraire, ou si plus simplement, en ce début d’année, vous avez pris la noble résolution de soutenir la culture et de devenir mécène, c’est le moment de le faire. Il reste un peu moins de deux mois à Olivier Durand pour boucler le financement de son livre, il faut donc se mobiliser rapidement.

Pour en savoir plus sur cette passionnante saga, vous pouvez également consulter le blog que l’auteur a développé autour d’elle : www.lesiconesdesang.blogspot.fr