francilien train bombardierTrois millions de résidents de la région capitale empruntent quotidiennement le réseau SNCF Transilien. À leur disposition, depuis fin 2009, desservant les gares de Paris-Nord, Est et Saint-Lazare, une nouvelle génération de trains ultramodernes, largement plébiscités par les voyageurs, conçus « sur mesure » comme autant d’écrins.

Au nombre des innovations proposées, une configuration spacieuse particulièrement confortable et une très grande luminosité -grâce à des voitures (non séparées) extra-larges-, une atmosphère intérieure « zen » -entre design et palette de couleurs des sièges et mise en lumière scénographiée signée par l’artiste plasticien breton de renom Yann Kersalé-, des équipements de communication -vidéosurveillance et système d’information embarqués-, un impact sur l’environnement minimisé par l’économie d’énergie -en écho aux préoccupations et comportements écologiques de citadins ainsi encouragés à « préférer le train »-.

Un retour en images sur la formidable réussite « made in France » du Francilien –qui équipera en 2020 un quart du parc concerné -, dans les coulisses de Bombardier Transport, acteur majeur de l’industrie ferroviaire hexagonale, à Crespin, près de Valenciennes (Nord). Pour revivre, aux côtés de ses acteurs -SNCF et STIF-, les étapes successives -de l’appel d’offre à la livraison-, de l’aventure collective.

Le Francilien, le train de demain signé Bombardier, par Olivier Constant

Ancien cheminot, Olivier Constant est journaliste indépendant depuis 1991. Spécialiste des domaines ferroviaire, aérien et économique, collaborateur de nombreux magazines dont Le Train (périodique et hors-séries relatifs aux engins moteurs de SNCF), Japan Railfan Magazine, Challenges, Régions Magazine, WK Transport Logistique et Air & Cosmos, il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés aux AGC de Bombardier (éditions EPA), aux TGV (éditions EPA) ainsi qu’à l’histoire des dépôts vapeur et autorails de SNCF (éditions de La Vie du Rail).