La ligne entre Versailles Europe et Vélizy 2 sera équipée de bus électriques dès le mois de septembre : les usagers expérimenteront durant 6 mois le nouveau bus 100% électrique ”APTIS”, développé sur une base de tramway par Alstom et sa filiale NTL.

Cette expérimentation, d’un coût de 525 000 € entièrement financés par le STIF, doit permettre d’adapter cette nouvelle technologie aux contraintes d’exploitation et coller au plus près aux besoins des passagers. C’est aussi un moyen d’en accélérer le déploiement massif, car si l’expérimentation s’avère concluante, sept autres bus APTIS pourraient être achetés pour couvrir la ligne 23 à 100%. Elle s’appuie sur un partenariat entre le STIF, l’intercommunalité de Versailles Grand Parc et le groupe KEOLIS, opérateur du réseau de Versailles-Vélizy.

Seuls deux exemplaires d’APTIS ont été construits pour le moment. Ils sont tous deux en expérimentation en Île-de-France (sur la ligne 21 de la RATP et la ligne 23 du réseau de Versailles-Vélizy).

bus électrique versailles vélizy aptis stif