Suite à mon article et aux questions posées au maire par les candidats Bouglé, Saint Sernin et This Saint Jean, le maire a répondu dans la presse au sujet du fameux banc Gobert à 280 000 €. Suite à ses propos, je me suis renseigné, voici ce qu’il en ressort :

– ce prix ne comprend pas les travaux de terrassement
– il n’y a pas un banc, mais 21 bancs : un banc de 90 m de long et 20 classiques
– un banc classique mesure environ 2 m de long, si bien que nous disposons à Gobert de 65 bancs ou équivalents-bancs (90/2 = 45 + 20 = 65)
– la mairie a donc acheté 65 bancs ou équivalents-bancs pour 4 300 € l’unité (280 000 / 65 = 4 307 € exactement.

Amusez-vous à taper sur Google « banc public prix », vous tomberez sur une multitude de sites de prestataires, dont les bancs varient entre 300 € et 1 300 € pièce.

La ville a donc acheté ses bancs beaucoup trop chers.

Certains d’entre-vous, ainsi que le maire, prétendent que c’est le prix d’une oeuvre d’art. Ok mais si la ville a peu de moyens, comme le proclame le maire depuis longtemps, pourquoi l’acheter ?

Moi, en tant que particulier, j’aimerais bien acquérir une oeuvre d’art ; malheureusement, je n’en ai pas les moyens, donc je ne le fais pas. Question de bon sens. Bon sens que semble oublier la ville de Versailles.

Je vais en rajouter une couche : à ce prix-là, on n’a même pas les accoudoirs et les dossiers !