emmanuelle lebugle cour des senteurs versailles guerlainElle vient de Jouy-en-Josas, a fait sa carrière chez Accor et a mis en place en 2015 une année de manifestations culturelles dans le cadre de la célébration du bicentenaire de la mort d’Oberkampf, inventeur de la toile de Jouy.

Emmanuelle Lebugle va relever un défi : prendre la relève de Guerlain à la Cour des Senteurs en y installant un magasin dédié aux arts de la table, à partir de juin prochain.

Comme je vous l’avais annoncé la semaine dernière, Guerlain et Diptyque quittent le lieu, faute de rentabilité. Mais Emmanuelle Lebugle y croit et proposera assiettes, couverts, décoration, épicerie fine distribués sous la marque Versailles, que la mairie a bien voulu lui confier (il faut dire que cette marque ne servait pas à grand-chose).

Elle organisera également des ateliers cuisine et de dégustation avec des marques et des chefs renommés.