En mars prochain, l’eau de Versailles et d’une cinquantaine de communes, gérée par le SMGSEVESC sera deux fois moins calcaire grâce à l’installation d’une unité de décarbonatation collective dans son usine de Louveciennes. Le gain estimé pour chaque foyer serait de 150 € (produits ménagers, entretien…). Enfin !

Plus exactement, le SMGSEVESC va procéder à l’extraction d’une partie du calcaire contenue dans l’eau, grâce à une unité de décarbonatation par décantation. Soumis à un réactif alcalin favorisant l’augmentation du pH de l’eau, le calcaire dissous dans l’eau se matérialise et décante. L’eau claire, est alors récupérée en partie supérieure pour être filtrée. Ce procédé permet d’adoucir l’eau en réduisant d’environ 50 % sa teneur en calcaire.

Que des avantages : aucun impact sur les factures d’eau, réduction de 15 % du prix du service public de l’eau, effets positifs sur l’agriculture (les 4000 t de calcaire récoltées seront épandues sur des sols agricoles ayant besoin d’un rééquilibrage de leur pH).
communes sevesc villes eau