autolib versailles le chesnay yvelinesDepuis le temps que de nombreux Versaillais les réclamaient… comme d’habitude, notre ville est à la traîne et, acculée, décide de faire comme les autres. Les Autolib’ arriveront à Versailles en 2016, en commençant par 9 stations de six voitures (Bolloré en voulait 20), implantées autour du château, des gares, du marché Notre-Dame, de l’avenue de Sceaux et de Satory.

Certaines communes de Versailles Grand Parc pourraient suivre le pas. Mais Versailles aurait pu être leader en la matière, alors qu’elle ne fait que suivre le mouvement du Chesnay, de Vélizy et des Hauts-de-Seine. C’est dommage.

Il ne reste plus qu’à passer au Vélib’ et au Scootlib’ !