élections régionales ile-de-france yvelines région départements« Fée du coin » nous offre gentiment le billet ci-dessous, rappelant l’importance des compétences régionales. Merci à elle !

Cette année, on a voté en mars pour nos représentants au département, dans quelques jours pour ceux qui officieront à la région. Mais à quoi ça sert ?

Il y a fort fort longtemps, « l’Etat c’est moi » disait à Versailles un certain Louis. Depuis, la France s’est organisée autrement, est progressivement (lentement ?) devenue une démocratie avec des représentants élus (pas tout tout de suite par le peuple ni par les femmes). Au XXème siècle, on a même eu l’idée de « décentraliser » de l’Etat vers les territoires un certain nombre de compétences qu’on pourrait également nommés ‘responsabilités’. Il n’y a pas si longtemps, les responsabilités (=un budget, des décisions, des actions) dévolues aux différents territoires n’étaient pas complètement clarifiées. Par territoire, comprendre : commune, intercommunalité, département, région. L’Etat gardant un certain nombre de responsabilités, appelées « compétences régaliennes » ((justice, police, ordre public et sécurité, diplomatie et affaires étrangères, défense, monnaie et finances)

Tout ça nous amène à 2015… et aux élections pour nos représentants au département et à la région… donc qui fait quoi ?

Les departements (les Yvelines donc, on a vote en mars 2015)

Un gros bloc de responsabilités qui touchent le quotidien, les questions sociales :
– l’enfance : aide sociale, protection maternelle et infantile (PMI), adoption, soutien aux familles en difficulté
– les personnes handicapées (hébergement et insertion sociale, prestation de compensation du handicap)
– les personnes âgées (maisons de retraite, maintien à domicile)
– aide sociale (le rsa)
– la précarité énergétique

puis : les collèges (le bâti et les agents); l’aménagement (principalement : équipement rural, aménagement foncier, ports de pêche, transports routiers non urbains,…); les pompiers (SDIS); les bibliothèques départementales, archives départementales, musées, protection du patrimoine; des aides directes ou indirectes pour le développement économique du département.

Les regions (la region Ile-de-France, donc… on vote les 6 et 13 decembre prochains)

Un gros bloc de responsabilités dans le domaine de l’économie et des transports publics :
– aides aux entreprises pour s’implanter dans la région
– gestion des transports voyageurs (RER, TER,…) et participation aux financements d’infrastructures nouvelles (une ligne TGV par ex.)

puis : les lycées; la formation professionnelle, l’insertion des jeunes en difficulté; l’aménagement numérique, la protection du patrimoine, le développement des ports et aérodromes, la qualité de l’air et le classement des réserves naturelles régionales…

Une fois elus, que font-ils ?

Ceux qui sont élus représentent les habitants d’un morceau du territoire départemental ou régional (ex pour notre département : 21 cantons pour les Yvelines = 21 binômes hommes-femmes conseillers départementaux) qui sont aussi en responsabilité de compétence. Ils se réunissent périodiquement et votent des décisions (les séances délibérantes sont ouvertes au public).

Et quand on ne sait pas pour qui voter ?

Le principe c’est d’être représenté, donc que les décisions qui seront prises à l’échelle du territoire concerné correspondent à nos attentes. Souvent (très souvent ?) pendant les campagnes électorales, on peut être nourri de promesses qui épousent les attentes du plus grand nombre (ou estimé le plus grand nombre par les candidats)… On peut voter avec son coeur, sa couleur politique, à la tête du client… également sur pièces.
Sur ce dernier point, l’ensemble des délibérations prises dans les conseils départementaux, régionaux, municipaux sont disponibles à tous. Aujourd’hui avec Internet c’est encore plus facile. Tout est en ligne. Alors quelques minutes pour lire un tract oui, mais aussi pour jeter un oeil en ligne sur les décisions prises ou votées précédemment par un candidat aux élections régionales (à ce niveau – régional, départemental, ils ont souvent déjà exercé ou exerce un autre mandat – local (même en simple conseiller municipal) pour valider si elles correspondent à vos attentes. Est-ce que c’est une perte de temps d’aller sur internet ? Jamais sur un trac ou en campagne électorale, les candidats diront par exemple, à des futurs ou jeunes parents, qu’ils sont d’accord pour faire disparaître 2/3 des PMI à l’échelle d’un département… Et pourtant, il s’agit bien d’une décision prise et votée à la quasi unanimité par les conseillers départementaux des Yvelines élus il y’a seulement… 9 mois.

Voter, c’est être représenté par des personnes qui prendront des décisions pour notre quotidien entre autres pour plusieurs années. Ca vaut la peine de se déplacer, non ?

Fée du Coin