Jeudi dernier, l’Etablissement Public d’aménagement de Paris Saclay a présenté le projet de zone d’aménagement concerté (ZAC) de Satory Ouest aux associations locales.

Le projet prévoit en 2035 la construction de 4000 à 5000 nouveaux logements, l’installation de 200 000 à 300 000 m² d’activités économiques (recherche, tertiaire, commerces, services associés), ce qui correspond à environ 13 000 emplois, et enfin une station de métro de la future ligne 18 du Grand Paris Express en 2030.

Or, les associations de type Save, Amis du Grand Versailles, Adeeo n’y ont pas trouvé leur compte, critiquant le manque de concertation et le manque d’études sur certains points, notamment la circulation.

Concernant la réhabilitation de la caserne des gendarmes (1 500 personnes, construite en 1935), c’est en bonne voie puisque le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, le préfet des Yvelines, Serge Morvan, et le directeur de la gendarmerie nationale, Denis Fabre, ont abordé récemment le sujet au cours d’une réunion.

versailles satory paris saclay