Petit billet d’humeur de Martine sur les aléas des heures d’ouverture du château…

Expo Pierre le Grand au Trianon. Le service Comm du Château fait bien son travail : France Info dès le vendredi nous rappelle que l’expo fermera ses portes le soir du dimanche 24. Damned, il faut se hâter…

Vérification le jour même des horaires du dimanche, sur internet. Arriver avant 16h30 doit permettre de profiter de l’expo.
On s’y rend à pied. grande affiche au carrefour, tout va bien, on ne s’est pas trompé. Mais patatras, tout en haut de l’allée, juste à l’entrée, et juste à 16:30, une discrète affichette A4 vous informe que ce dimanche on n’entrera plus après 16h !
On passe outre, ce doit être une erreur ! Mais non ! A l’intérieur, le personnel gêné indique que c’est pour de « l’événementiel » que les caisses sont fermées une heure et demie en avance.

Mais à la question de savoir qui est le « puissant de ce monde » qui peut obtenir une telle faveur de la Direction du Château, nulle réponse ! Le bas peuple qui espérait un modeste accès à la culture est invité à s’exprimer sur un cahier de doléances ! De qui se moque t-on ? Quel mépris pour les visiteurs qui ont payé leur entrée, leur abonnement comme moi, ou qui sont venus de Paris spécialement ! Un mécène même très généreux n’est pas propriétaire du château ! La BNP qui a soutenu la restauration du bassin des enfants dorés a su privatiser l’Orangerie après la fermeture sans gêner personne. Le Château est disponible le lundi si on veut ! Rien ne justifie un tel passe-droit. A la direction du Château de rédiger ses contrats correctement et de faire respecter ses visiteurs du monde entier qui sont ses premiers mécènes comme nous mêmes citoyens et contribuables.
Quant à l’élémentaire politesse de prévenir aux entrées du Château ou sur internet, on la cherche encore…

Martine