Si j’avais utilisé un appareil électronique pour compter le nombre de fois où le mot « famille » a été prononcé ce soir, il aurait explosé. Lors du café politique de Fabien Bouglé et de la liste Versailles Famille Avenir qui se tenait dans une salle comble à l’Helios, la famille était au coeur de toutes les propositions.

C’est le coeur de bataille de Fabien Bouglé et celui-ci en veut autant au maire de Versailles, qu’au gouvernement et qu' »au système UMP-PS-FN qui trustent toutes les places« .

Voici ses principales déclarations :

« La famille doit être au coeur de chaque décision. »

« Je refuse les roitelets locaux. »

« Le budget famille a chuté à Versailles. je le remonterai. »

« Il faut revoir le système d’aide aux femmes en détresse afin de mieux les accompagner. »

« Je trouve scandaleux que François de Mazières n’ait pas voté l’amendement sur l’avortement, dont il a été le co-signataire. »

« La circulation est désastreuse à Versailles. »

« La future salle de spectacle de Chantiers est hideuse : elle ressemble à un poulailler. »

« On parle de 70 M€ de dédommagements pour les opérateurs du projet des Chantiers : j’aimerais avoir accès à toutes les informations mais la mairie bloque tout. Mais si je suis élu, je demanderai un audit, notamment sur les Chantiers et Richaud »

« Nous organiserons un grand festival populaire baroque de dimension international »

bouglé versailles famille avenir