bartolone pécresse versaillesOn savait que le bonhomme n’était pas fin, mais à ce point-là, il dépasse toutes nos espérances. Le candidat PS aux régionales d’Ile-de-France, Claude Bartolone, a déclaré dans l’Obs : « Pécresse défend Versailles, Neuilly et la race blanche« . Depuis dimanche soir, le niveau politique ne vole pas haut, mais lui fait de la spéléo.

Versailles a beau être « dominée par les blancs et les bourgeois », il n’en demeure pas moins que la gauche y fait entre 15 et 30% à chaque élection (24% dimanche soir). J’invite également Claude Bartolone à venir dans les quartiers populaires de la cité royale (et républicaine) et rencontrer ses habitants qui sont fiers d’être Versaillais, mais loin de l’image qu’il peut s’en faire, le pauvre. Il n’a pas du beaucoup mettre les pieds dans notre ville (hors château et Inra) : mais promis, s’il le fait un jour, j’irais l’accueillir moi-même pour lui servir de guide ;-;)

Et dire que son slogan, c’est « Une Ile-de-France humaine »…

Et dire qu’il est président de l’Assemblée Nationale et aspire à diriger la 1ère région de France. On n’est pas dans la…