Ce samedi 5 décembre s’est tenue la 20ème assemblée générale de l’ASRIEUPE (Association des Riverains Etats-Unis Pershing). En effet, c’est en novembre 1995 que cette association de quartier a été créée sous l’impulsion de quelques riverains des voies Etats-Unis et Pershing.

Association loi 1901, son but est la défense des droits des riverains de l’avenue des Etats-Unis et de la rue du Général Pershing et la promotion de la vie du quartier constitué autour de ces voies. A cheval sur les quartiers Bernard de Jussieu et Clagny-Glatigny, elle participe à la vie de ces deux quartiers et a toujours cherché à en valoriser l’image.

20 après, quand son président Pierre Desnos (un « monument » historique de notre quartier Picardie…) regarde le chemin parcouru, il n’hésite à pas à dire : « Que de pugnacité pour naître, que de patience pour vivre, que d’engagement pour exister, que d’abnégation pour perdurer !». Il est vrai que la liste des actions menées est longue et très diversifiée. Pour mémoire, je citerai comme travaux les aménagements routiers Etats-Unis (1998) et Pershing (2001), la création de lignes de bus (E et F en 1998/1999), l’embellissement du passage souterrain Pershing-Lemercier (2000), l’aménagement paysager de Pershing (2006), l’enfouissement de bacs à verre, la réflexion sur un éco-quartier…

Mais l’action de l’Asrieupe s’articule aussi autour de 3 thèmes :

Mettre en valeur le patrimoine historique par la production de dossiers et l’édition de livres (« Trois siècles d’eau à Versailles » et « Histoire des jardins ouvriers de Versailles ») avec comme succès la rénovation du monument Pershing Lafayette, l’ouverture du Pavillon des filtres et les visites guidées lors des journées du patrimoine ;

Améliorer la cohésion de ce quartier exclusivement résidentiel par l’organisation de réunions des présidents des conseils syndicaux des 15 résidences couvrant le quartier (plus de 1000 foyers) ;

Animer ce quartier périphérique grâce à un pique-nique théâtre au parc forestier de Picardie dans le cadre du mois Molière, une fête de quartier au mois de septembre, une rencontre galette en janvier et la publication de deux bulletins d’information par an « L’écho du Pavillon ».

C’est l’esprit particulier de l’Asrieupe, constitué d’actions concrètes, de travail constructif par projet, de volonté de concertation, de respect réciproque comme l’a souligné François de Mazières qui a fait que tous les invités d’honneur sont venus à cette assemblée générale. Le maire, malgré un emploi du temps très perturbé en ces temps difficiles, nos deux conseillers départementaux Claire Chagnaud-Forain et Olivier de La Faire, Noël Dussac, directeur commercial et marketing du réseau Phébus, Alain Schmitz ancien président du conseil général et grand fidèle soutien de l’association et Annick Bouquet ancienne présidente du conseil de quartier Clagny-Glatigny (Etienne Pinte indisponible ce jour s’est excusé par un petit mot très sympathique). Chaque invité selon son « ancienneté » dans la vie locale est soit revenu sur son histoire commune avec l’association soit a présenté son rôle et ce que pourrait être son action dans le devenir de notre quartier.

Enfin une association étant avant tout une affaire de femmes et d’hommes qui s’engagent, je conclurai en soulignant que sans la volonté et le charisme de son président-fondateur, l’Asrieupe n’existerait pas, mais comme ce dernier le dit avec force, sans tous les administrateurs qui se sont succédés depuis 20 ans l’association n’existerait plus.

Visitez le site de l’Asrieupe

20 ans asrieupe association états-unis picardie pershing versailles 20 ans asrieupe association états-unis picardie pershing versailles