cessez de nous libérer anne brassiéJe suis persuadé que ce livre, écrit par la Versaillaise Anne Brassié, va provoquer ici de nombreux commentaires, car il assume totalement sa position : la femme est trop libérée et doit retourner à la maison !

Elle avance le fait que certaines femmes n’aient pas vraiment envie de travailler ; pour ma part, je peux lui trouver plein d’hommes qui, eux, n’ont pas du tout envie de bosser.

Pas sûr que l’ouvrage plaise à tout le monde, mais il est drôle et sans tabou. Peut-être une idée de cadeau de Fête des mères mais assurez-vous quand même avant à qui vous l’offrez, sous peine de vous retrouver pendu haut et court.

Je ne suis pas d’accord avec ce qu’elle dit (je suis un homme très féministe), mais bon, on connaît Anne Brassié (voir plus bas) et on se doute bien qu’on ne va pas la croiser dans les meetings de « Osez le féminisme » ni la voir présider une commission du Grand Orient de France. Alors il faut saluer son courage d’opinion en plein XXIe !

Voici le résumé :

Notre livre est né d’un constat : au siècle dernier, on a expulsé Dieu de la sphère publique pour l’enfermer dans la sphère privée, et l’on sort la femme du foyer… pour la jeter dans la sphère publique. Étrange coïncidence ! Un foyer déserté par celle qui en est l’âme blesse la société tout entière. Certains voulant asservir notre société, il fallait commencer par en saper les fondations. Il fallait anéantir la fonction de transmission de la femme, sa fertilité, le don, la gratuité et l’amour. L’objectif est-il atteint ? Ce manuel analyse ce processus et propose une alternative pour une vraie refondation des rapports entre hommes et femmes aujourd’hui.

Biographie de l’auteur: Écrivain et journaliste, Anne Brassié anime une émission littéraire chaque jeudi, depuis vingt-sept ans, sur Radio Courtoisie. Elle a notamment publié La Varende, pour Dieu et le Roi chez Perrin en 1993 et Sainte Anne, de Jérusalem à Auray en 2002 aux éditions du Rocher. Stéphanie Bignon, née en Bourgogne, a choisi la mer comme l’un des derniers terrains d’aventure. Elle fut pilote d’engins sous-marins habités et inhabités, et pendant quinze ans elle a navigué sur toutes les mers du globe. Elle dirige depuis dix ans une équipe d’ingénieurs sur chantiers sous-marins au sein d’un grand groupe multinational.