fibre optique versaillesLors du conseil municipal du jeudi 7 juillet, François Lambert, conseiller municipal chargé de la fibre optique a fait un point sur son déploiement à Versailles. Il faut lui reconnaître (et aux services techniques de la ville) une grande patience et un gros dévouement pour gérer ce dossier. N’ayant pas pu donner toutes les informations qu’il souhaitait au cours du conseil pour un problème de temps d’intervention, il a diffusé aux élus intéressés un petit dossier faisant une synthèse de la situation.

Je ne reprendrai ici que les points majeurs.

Le 1er est qu’il y aura 2 opérateurs d’infrastructures pour Versailles (opérateurs chargés de déployer un réseau de fibre optique Ftth depuis leur « central » jusqu’aux paliers des immeubles ») : Orange et Numéricable/SFR !

Le 2nd est qu’il y aura donc physiquement 2 réseaux de fibre optique dans notre ville : un « petit » réseau Numéricable/SFR que cette société avait commencé à déployer avant la fusion des 2 entreprises (pour mémoire, elles avaient stoppé ce déploiement pour essayer de vendre le réseau fibre + câble de Numéricableen faisant croire qu’il s’agissait du 100% fibre !). Chaque opérateur aura donc son central ou NRO : au Chesnay pour Orange, dans Versailles pour Numéricable.

Le 3è est que la mairie est donc obligée de s’assurer qu’il n’y aura pas de recouvrement de ces 2 réseaux ou à l’inverse qu’il n’y aura pas d’oubliés… D’où la formule de François Lambert « Dans un dossier pour le moins déjà chaotique, vous noterez que vient s’y ajouter une complexité supplémentaire  pour les conventions d’immeubles : celle de savoir précisément avec quel opérateur d’infrastructure contracter ? Notamment sur la zone, et à proximité de la zone de recouvrement SFR/Orange. Une fois connue plus précisément les cheminements, nous essayerons d’obtenir des opérateurs une identification immeuble par immeuble et indiquer vers quel opérateur diriger les syndics de copropriétés et les particuliers concernées par cette difficulté ».

Le 4è point concerne les échéances d’ouverture de ces 2 réseaux : les choses ne sont pas claires. On peut espérer que les immeubles concernés par les points de mutualisation déjà installés par Numericable verront la vraie fibre 100% arriver fin 2016 ou début 2017.

Face à cette situation, je ne peux m’empêcher de polémiquer sur le fonctionnement de notre administration. Ce qui était prévu par l’Arcep (autorité publique qui gère les réseaux), une situation simple = un seul opérateur d’infrastructure pour Versailles : SFR, est devenu toujours suite à décision de l’Arcep une situation compliquée et incompréhensible = 2 opérateurs, avec 2 techniques de réseau différentes, avec un risque de recouvrement de réseaux et donc une difficulté supplémentaire pour les gestionnaires des copropriétés (conseil syndical et syndic) pour expliquer à leurs résidents quelle convention signer… Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?!

Par Dominique Daudon